Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

"À 55 ans, travailler je sais faire !" : la croisade d'un Vosgien pour l'emploi

-
Par , France Bleu Sud Lorraine, France Bleu

Au chômage depuis quatre mois, il se lance dans un "tour de France du travail" vendredi 5 avril. Un habitant de Senones (Vosges) va parcourir plus de 3.000 km à vélo pour prouver qu'à 55 ans, il est encore "un homme valable, capable de faire quelque chose". Il espère rencontrer Emmanuel Macron.

Jean Antoine se prépare à un périple de 3 200 km à vélo à travers la France
Jean Antoine se prépare à un périple de 3 200 km à vélo à travers la France - Sonia Antoine

Senones, France

Il a été boulanger, assureur, hôtelier-restaurateur, il a escorté des convois exceptionnels. Jean Antoine se retrouve, à bientôt 55 ans, sans emploi depuis la fermeture du magasin de sa femme, en décembre dernier. Cet habitant de Senones (Vosges) se lance ce vendredi dans un "tour de France du travail" car après quatre mois de chômage, il se sent "comme un lion en cage".

"Je peux balayer les rues de ma commune ou d'une autre. Je peux mettre des aliments en rayon dans un supermarché, je peux être gardien de nuit, je peux livrer des colis. Travailler, je sais faire !" - Jean Antoine  

Mais le constat est rude : 247 CV envoyés et aucune proposition d'emploi. Pour Jean Antoine, c'est clairement son âge qui crée un frein. "J'ai arrêté de mettre ma date de naissance sur mes papiers et quand je me présente à un rendez-vous, j'ai l'impression de venir d'une autre planète. On me regarde et la première réflexion, c'est : "mais vous avez quel âge ?" C'est quand même aberrant, c'est une forme de discrimination alors qu'on veut encore travailler, transmettre." 

Jean Antoine : "On me regarde et j'ai l'impression de venir d'une autre planète !"

D'où ce périple de plus de 3.200 km à vélo qui va l'emmener à Mulhouse, Bourg-en-Bresse, Nîmes, Pau, La Rochelle, Brest, Orléans, Paris avant son retour en Lorraine, prévu fin août. "Je veux me prouver que je suis encore un homme valable, que je suis encore capable de faire quelque chose de ma vie !"

Jean Antoine a lancé une cagnotte pour payer ses nuits en camping. Pour se nourrir, il est en contact avec une agence intérim chargée de lui trouver une journée de travail à chacune de ses étapes. Lors de son passage à Paris cet été, il espère rencontrer Emmanuel Macron et le sensibiliser à la question du chômage des quinquagénaires.

► Jean Antoine, qui a beaucoup fait de cyclisme dans sa jeunesse, part avec un vélo hollandais. Il lance un appel de dernière de minute : si quelqu'un est disposé à lui prêter un vélo à assistance électrique, il est preneur ! Contact : jean.antoine22@sfr.fr