Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : La Route du Rhum 2018

A 59 ans, Jean-Pierre Balmès participe à sa première Route du Rhum pour les clowns à l'hôpital

samedi 3 novembre 2018 à 5:50 - Mis à jour le samedi 3 novembre 2018 à 13:19 Par Claire Moutarde, France Bleu Hérault et France Bleu

Le grand-mottois Jean-Pierre Balmès, prend le départ de la Route du Rhum dimanche à bord de son catamaran Outremer 4X dans la catégorie Rhum Multi. Il soutient l'association Rire, les clowns pour enfants hospitalisés.

Jean-Pierre Balmès, le skipper de la grande-Motte à Saint-Malo pour le départ de la Route du Rhum
Jean-Pierre Balmès, le skipper de la grande-Motte à Saint-Malo pour le départ de la Route du Rhum - Agnès Blazin

Hérault, France

Le skipper héraultais Jean-Pierre Balmès partira dimanche à 14 heures à bord de son Outremer 4X pour relier Saint-Malo à Point à Pitre en Guadeloupe. Originaire de La Grande-Motte (Hérault), son bateau a été construit et préparé par l'atelier grand-mottois Outremer yachting. 

A presque 60 ans, il participe pour la première fois à la Route du Rhum, "c'est une course mythique. A vingt ans, j'ai fait la Solitaire du Figaro, à trente ans j'ai fait la mini transat et à soixante ans je fais la Route du Rhum. C'est un graal". Jean-Pierre Balmès espère une place sur le podium parmi les catamarans.

"C'est une course mythique. Un graal.

Il a choisi de soutenirl'association Rire, clowns pour les enfants hospitalisés qui fête ses 25 ans cette année. "C'est une cause importante pour moi. J'ai été directeur d'un centre de soins pour femmes toxicomanes dont certaines avaient des enfants. Le rire est un des éléments importants et c'est un lien particulier avec cette association et les gens qui la font vivre."

Pour l'association Rire, c'est une visibilité importante de participer à la Route du Rhum, une course qui attire 2 à 3 millions de spectateurs. Mais au-delà de la visibilité, l'association a organisé avec le skipper des sorties en mer pour les familles et les enfants malades, des rencontres dans les écoles, par exemple, pour montrer l'importance d'apprendre les mathématiques pour naviguer.

"Il y a un vrai beau parallèle entre le monde de la navigation et les clowns. La maladie d'un enfant c'est une vraie tempête dans une famille." — Agnès Blazin, de l'association Rire

Et puis "c'est l'occasion de parler de valeurs comme la solidarité avec les enfants qui vont porter le monde de demain" pour Agnès Blazin, de l'association. "Il y a un vrai beau parallèle entre le monde de la navigation et les clowns. La maladie d'un enfant c'est une vraie tempête dans une famille. Il faut tenir la barre, ouvrir la grand voile et les flots sont un peu apaisés parfois. C'est aussi l'écoute, l'intuition comme un clown peut avoir lorsqu'il rentre dans une chambre".

Solitaire à l'aller, solidaire au retour

L'association Rire lance un appel au don dès ce samedi en lien avec le périple de Jean-Pierre Balmès intitulé "1 don pour un mile parcouru" pour faire vivre le slogan "solitaire à l'aller, solidaire au retour"

Pour Jean-Pierre Balmès, la route du rhum c'est le graal

Pour Jean-Pierre Balmès, le partenariat avec l'association Rire, clowns pour les enfants, est important

Il y a des vrais parallèles entre la navigation et l'association Rire pour Agnès Blazin