Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

A 88 ans, il est élu depuis 36 ans au Châtelard : portrait du maire le plus âgé de Creuse

-
Par , France Bleu Creuse

Robert Raillard ne se représente pas aux élections municipales de mars. Cet ancien agriculteur, âgé de 88 ans, a été élu en 1983 à la tête de la mairie du Châtelard, petit village creusois.

Robert Raillard aura 89 ans en mars 2020. Il vit avec sa femme à Châtelard (Creuse).
Robert Raillard aura 89 ans en mars 2020. Il vit avec sa femme à Châtelard (Creuse). © Radio France - Marie-Jeanne Delepaul

Au bout de six mandats, Robert Raillard raccroche son écharpe de maire. Celui qui va fêter son 89e anniversaire en mars ne se représente pas aux élections municipales. Agriculteur à la retraite, il a été élu pour la première fois en mai 1983 au Châtelard, une petite commune de 32 habitants au sud d'Auzances (Creuse). C'est le maire le plus âgé du département.

Il commence sa carrière politique comme conseiller municipal aux côtés de son père. Il aime raconter qu'il n'a jamais voulu être maire : "En 1983 j'ai fait campagne mais je n'étais pas tête de liste. Or les conseillers municipaux ont  voté pour moi, j'ai dit "vous êtes fous !" Mais j'ai bien été obligé d'accepter."

"Ici on ne fait pas de politique"

Au fil des années, il y prend goût : "C'est très intéressant, je ne me suis pas ennuyé, j'adore le contact avec les gens et on apprend plein de choses !" Lors des dernières élections municipales, en 2014, il avait déjà pris la décision d'arrêter, mais il a craqué deux mois avant le scrutin : "Je me suis dit "tu vas t'embêter, retournes-y !" Ma femme m'a dit que je ne serais pas élu mais manque de pot, j'ai eu toutes les voix (rires)" Cette année, cependant, il ne reviendra pas sur sa décision : "Il faut bien s'arrêter un moment et laisser la place aux jeunes !"

Pendant trente-six ans, il reste fidèle à un même principe : "J'ai toujours été sans étiquette. Ici, on ne fait pas de politique !" Sa plus grande fierté : la restauration de la chapelle. Il a également rénové les routes, réparé le toit de la mairie et refait les allés du cimetière. "C'est pas Limoges ou Guéret ici, il y a quand même moins de boulot, on n'a pas de piscine ou de stade de foot", plaisante-t-il.

Robert Raillard évoque ses souvenirs après 36 ans à la tête de la mairie de Châtelard

"Être maire est de plus en plus difficile"

Selon Robert Raillard, la fonction de maire a beaucoup évolué depuis les années 1980. "Les dotations ont baissé, pour les petites communes comme nous c'est de plus en plus compliqué." Selon lui, rien ne vaut le travail d'un ou d'une bonne secrétaire de mairie pour monter les dossiers et demander des subventions. Il conseille néanmoins aux jeunes de se lancer : "J'ai passé une très bonne mandature."

Les habitants comprennent qu'il ne se représente pas mais Robert Raillard, avec son béret et son grand sourire, reste une figure de Châtelard. André, notamment, va le regretter : "C'est un peu l'ancêtre du village !" Peter aussi l'apprécie beaucoup : "C'est un homme charmant." Son âge ne lui pose pas de problème : "Vous savez, on est tous vieux ici (rires)." Une question circule dans le village : qui pour lui succéder ? Robert Raillard assure qu'il a sa petite idée. L'une de ses voisines, Muriel, assure "y réfléchir", mais pour l'instant, rien d'officiel.

ÉCOUTEZ - Le reportage France Bleu Creuse

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu