Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

À 89 ans, un Mayennais voit pour la première fois le visage de sa mère, morte en Ardèche il y a vingt ans

samedi 13 octobre 2018 à 5:40 Par Charlotte Coutard, France Bleu Mayenne, France Bleu Drôme Ardèche et France Bleu

Robert Hugon, un Mayennais de 89 ans, a retrouvé sa mère, qui l'a abandonné à sa naissance à Marseille. Grâce à la ténacité de sa fille et à l'aide du maire de Gourdon en Ardèche, il connait désormais son visage. C'est à Gourdon que sa mère est enterrée.

Lisa Hugon, la mère de Robert Hugon, ici accompagné de sa femme Marie-Jeanne.
Lisa Hugon, la mère de Robert Hugon, ici accompagné de sa femme Marie-Jeanne. © Radio France - Charlotte Coutard

Saint-Berthevin, France

Robert Hugon possède désormais plusieurs photos de sa mère, Lisa. Celle-ci l'a abandonné à la naissance, en 1929 à Marseille. Ce Mayennais de 89 ans aujourd'hui, habitant de Saint-Berthevin, a grandi dans des familles d'accueil de la Drôme. Sa mère Lisa est enterrée à Gourdon en Ardèche, où elle est morte en 1998.

Des années de recherches infructueuses

Robert a tenté pendant des années de retrouver sa mère, dont le nom figure sur son acte de naissance. Il est écrit "est né Robert Paul de Lisa Hugon", lit Robert à voix haute. Cet acte de naissance, il l'a obtenu auprès de l'administration de Marseille en 1953, il en avait fait la demande pour son premier mariage. Mais il n'avait jamais réussi à remonter la piste pour retrouver sa mère. 

"Mélanie voulait absolument savoir ce qui s'était passé"

Il y a deux ans, il raconte dans un livre sa vie à ses cinq enfants, la souffrance qu'il éprouve d'avoir été abandonné. Sa fille cadette, Mélanie, décide alors de reprendre les recherches. "Mélanie voulait absolument savoir ce qui s'était passé", explique Robert.

Lisa Hugon, devenue Lisa Gleizal

C'est finalement la direction départementale de la protection des populations des Bouches-du-Rhône qui va mettre Mélanie sur la bonne voie. En 1930, Lisa s'est mariée, à un certain Monsieur Gleizal. "Moi je me suis toujours fié au nom de Hugon, alors qu'en fait elle s'était mariée, et avait pris le nom de Gleizal", raconte Robert.

Après un an de recherche, Mélanie apprend que sa grand-mère a vécu en Ardèche, qu'elle est morte en 1998, et qu'elle est enterrée à Gourdon.

La tombe de Lisa Hugon épouse Gleizal, à Gourdon en Ardèche. - Radio France
La tombe de Lisa Hugon épouse Gleizal, à Gourdon en Ardèche. © Radio France - Charlotte Coutard

À la recherche d'une photo de Lisa Hugon

Le maire de Gourdon, Marie-José Serre, est alors informée et accepte d'aider Mélanie et Robert. "Elle a retrouvé une personne qui a onze ans, a connu Lisa Hugon. Celui-ci lui dit qu'elle vient de ranger les affaires de ses parents qui sont morts, et qu'elle a vu des photos", ajoute Robert. C'était il y a un an, en décembre 2017.

"Il aimerait bien, avant de mourir, connaître la tête de sa mère"

Cette personne retrouve plusieurs photos, dont "une pièce d'identité dans les archives de ses parents", explique le maire de Gourdon, "ils étaient grands amis avec la dame, ils se côtoyaient assez souvent".

Une Ardéchoise avait en sa possession la carte d'identité de Lisa Hugon. - Radio France
Une Ardéchoise avait en sa possession la carte d'identité de Lisa Hugon. © Radio France - Charlotte Coutard

"Si tu arrives à trouver la photo, ça ferait un beau cadeau de Noël"

"Mélanie m'a dit, vous savez mon père commence à prendre de l'âge, il a 89 ans, il aimerait bien, avant de mourir, connaître la tête de sa mère", se souvient Marie-José Serre. "Et je me suis dit, si tu arrives à trouver la photo, ça ferait un beau cadeau de Noël pour ce monsieur. Mélanie a fait agrandir une photo, et elle l'a offert à son père à Noël.

Lisa Hugon, la mère de Robert Hugon. - Radio France
Lisa Hugon, la mère de Robert Hugon. © Radio France - Charlotte Coutard

Des secrets douloureux dévoilés

Robert Hugon connait désormais le visage de sa mère, mais Mélanie a aussi découvert les raisons qui ont poussé sa grand-mère à abandonner son père

Lisa accouche en 1929, mais Robert n'est pas le fils de son futur mari, qu'elle épouse en 1930. Celui-ci a écrit une lettre pour expliquer à l'assistance publique qu'il allait épouser Lisa, mais qu'il ne voulait pas de l'enfant car il n'était pas de lui.

"Il aurait mieux valu que je ne sache rien du tout"

"Il aurait mieux valque je ne sache rien du tout"èvres à la fois ? Ou alors c'est une erreur d'un soir après un bal ? Ça a remué un passé, il aurait mieux valu que je ne sache rien du tout", lâche Robert, très ému.

Robert Hugon s'est rendu à Gourdon le mois dernier. Il voulait quand même remercier tout ceux qui lui ont permis de mettre un visage sur le nom de sa mère. Désormais Robert veut tout simplement tourner la page. Les photos de sa mère et tous les documents accumulés ces dernières années sont rangés dans une boite, que Robert n'a pas l'intention de rouvrir tout de suite.

Lisa Hugon, Robert Hugon, et sa femme Marie-Jeanne. - Radio France
Lisa Hugon, Robert Hugon, et sa femme Marie-Jeanne. © Radio France - Charlotte Coutard