Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

À Amiens, la friche de l'ancienne maternité Sainte-Thérèse va devenir une résidence pour seniors

-
Par , France Bleu Picardie

En centre-ville d'Amiens, la rue Gloriette devrait reprendre vie et accueillir une résidence pour seniors. Une réunion a lieu ce lundi 6 mai à 18 heures au gymnase du Sacré-Coeur pour présenter le projet aux habitants du quartier.

La démolition de la clinique Sainte-Thérès avait laissé place à une friche
La démolition de la clinique Sainte-Thérès avait laissé place à une friche © Radio France - Hortense Crépin

Amiens, France

Il est pour le moment difficile d’imaginer ce à quoi pourrait ressembler le terrain en friche de l’ancienne clinique Sainte-Thérèse, rue Gloriette en centre-ville d’Amiens. 

Le permis de construire pour y implanter une résidence pour seniors a été validé mi-avril.

En 2011, le tribunal administratif d'Amiens avait annulé l'autorisation de l'Agence Régionale de Santé d'y implanter une clinique psychiatrique. Depuis, le terrain reste à l'abandon. 

L'hôtel particulier datant du XVIII° siècle sera conservé et restauré  - Radio France
L'hôtel particulier datant du XVIII° siècle sera conservé et restauré © Radio France - Hortense Crépin

Le projet est prévu sur le terrain de 6 500 m2. Il comportera 110 logements pour seniors mais aussi un restaurant, un espace balnéo et une salle de sport qui seront, eux, accessibles à tous.

"L'intérêt, c'est de ne pas effacer une petite fraction de l'histoire du quartier" Serge Gasnier, architecte maître d'oeuvre du projet

L’hôtel particulier datant du XVIII° siècle sera conservé et rétabli. 

Les appels d'offre vont être lancés et le maître d'oeuvre espère débuter les travaux dès octobre. Ils devraient durer 18 mois.

Une réunion est organisée ce lundi 6 mois à 18 heures pour présenter le projet aux habitants du quartier afin de recueillir leurs remarques.