Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Amiens, un frigo partagé évite le gaspillage et aide ceux qui en ont besoin

-
Par , France Bleu Picardie, France Bleu

Un frigo solidaire pour venir en aide à ceux qui en ont besoin et éviter le gaspillage : voilà l’idée de plusieurs associations amiénoises qui ont installé le deuxième frigo partagé de la ville à la fin du mois de janvier. Il se situe dans le quartier Saint-Leu.

Le frigo commence déjà à avoir des habitués
Le frigo commence déjà à avoir des habitués © Radio France - Marcellin Robine

Bien installé dans sa cabane en bois, au 21 rue du Hocquet à Amiens, devant le FEU, le Foyer évangélique universitaire, le frigo partagé Extra tes reste est prêt à accueillir des fruits et des légumes, des laitages que chacun peut venir prendre. Une initiative pour éviter le gaspillage alimentaire et aider ceux qui en ont besoin mais aussi pour "créer un lieu de partage, explique Jihane Miladi, de l’association En Savoir Plus, si il y a de la précarité, il y a aussi de la solidarité en face et un frigo dans une rue, ça peut interpeller et créer des rencontres."

Pour Louise Boyard qui a rapporté cette idée du Québec, le concept fonctionne déjà bien. "Le matin, quand je sors le frigo, il n'y a que des choux dedans et au cours de la journée, il y a des yaourts, du fromage, des boissons, des légumes bio, se réjouit la co-présidente de l’association Robin.e.s des bennes, et tout part très très vite !"

Je suis assez surprise et agréablement !

Le frigo commence même à trouver des habitués comme Quentin et Amandine, un couple de bénéficiaires des restos du cœur qui vient déposer ce qu’il a en trop, aujourd'hui des légumes et de la semoule à couscous. "C'est essentiel, on connaît, on était à la rue tous les deux avant et j'essaye de comprendre ceux qui sont à la rue maintenant."

Coût du frigo partagé : environ 3.500 €. Les associations comptent en installer d’autres dans les prochains mois dans différents quartiers d’Amiens. À noter que pour l’instant, le frigo n’est sorti que de 8h à 18h avec le couvre-feu.

Vous avez repéré ou imaginé une solution pour améliorer le quotidien autour de chez vous ? Vous avez identifié des besoins locaux et vous avez des idées pour y répondre ? Avec “Ma solution”, France Bleu vous donne la parole : partagez votre expérience, signalez les initiatives les plus utiles, faites vos propositions et donnez votre avis sur celles des autres. La solution, c’est vous !

Pour afficher ce contenu Make org, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Gérer mes choix
Choix de la station

À venir dansDanssecondess