Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Municipales à Aubervilliers : la maire propose de piétonniser le centre-ville et de généraliser les 30 km/h

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris

Mériem Derkaoui, la maire (PCF) d'Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), candidate à sa réélection en mars prochain, propose de piétonniser une partie du centre-ville et de limiter la vitesse des véhicules à 30 km/h sur l'ensemble de la commune.

Le parvis de la mairie et de l'Église déjà réservés aux piétons à Aubervilliers en Seine-Saint-Denis
Le parvis de la mairie et de l'Église déjà réservés aux piétons à Aubervilliers en Seine-Saint-Denis © Radio France - Hajera Mohammad

Mériem Derkaoui, la maire (PCF) d'Aubervilliers en Seine-Saint-Denis, candidate à sa réélection aux municipales de mars prochain, dévoile ce jeudi soir, son programme avec deux mesures phares : la piétonnisation du centre-ville et la généralisation de la limitation de vitesse pour les véhicules à 30 km/h dans toute la commune.

Priorité aux piétons

"La place de la voiture est beaucoup trop importante", affirme l'élue communiste. Mériem Derkaoui part d'un constat stable : "Nous sommes une ville située entre l'A86 et le périphérique et nous accueillons 60% des véhicules qui viennent d'autres villes, _nous ne voulons plus être le parking de la capitale_". Elle dit vouloir faire d'Aubervilliers, une ville plus "apaisée" et plus "amicale", en créant ces places piétonnes où les habitants pourraient d'avantage se croiser, discuter, s'arrêter aussi devant les magasins, "ça va redynamiser le centre", déclare la mairie sortante. 

Dans son viseur : la place Rosa Parks, la place du docteur Pesqué et la place de la mairie (notamment la rue du Moutier). Une fois ces zones piétonnisées, les véhicules pourront contourner le centre, assure Mériem Derkaoui, en "passant par les voies départementales, le quai Adrien Agnés par exemple qui longe le canal, ou plus nord, au niveau de l'avenue Jean Jaurès". Les aménagements coûteraient plusieurs centaines de milliers d'euros. 

Généraliser les 30 km/h dans toute la ville

Faire moins de place aux voitures, c'est aussi une question de sécurité pour la maire qui rappelle que deux dames âgées piétonnes ont perdu la vie dans le centre-ville ces dernières années. Mais aussi une question de santé publique et d'urgence climatique. D'où sa deuxième proposition : limiter la vitesse de circulation des véhicules à 30 km/h sur l'ensemble de la commune (excepté sur les voies gérées par le département). Pour ça, "il faudra créer des ralentisseurs, des chicanes, changer le sens de circulation à certains endroits" et donc travailler avec le territoire Plaine Commune, reconnaît l'élue. Mériem Derkaoui, le centre ville est saturé par le trafic et avec 60 000 PV par an, "on a atteint un seuil critique"

Les habitants partagés sur la piétonnisation 

Dans la rue du Moutier, Andrée, 70 ans, confirme : "il y a trop de voitures qui roulent vite et qui arrivent à fond sur nous", alors développer les zones piétonnes, elle est plutôt pour. Vanessa, qui habite le quartier, imagine bien le projet "surtout si ça permet d'avoir un peu plus de verdure, des bancs pour s'asseoir et plus de propreté". Marlon lui aussi y est favorable, mais s'interroge : "Pourquoi le faire maintenant seulement ? Forcément, c'est parce que les élections approchent." Alors que Sabrina, préfère qu'on ne touche pas au centre-ville et qu'on le garde tel quel, partagé entre les voitures et les piétons.  

Les deux mesures convaincront-elles les habitants ? Ces derniers sont appelés à voter le 15 et le 22 mars aux prochaines élections municipales.

La liste des candidats à la mairie d'Aubervilliers : 

  • Zishan Butt, Aubervilliers en commun (liste citoyenne)
  • Meriem Derkaoui, Uni.e.s pour Aubervilliers (PCF - LFI - EELV)
  • Natasha Ferreira (RN)
  • Karine Franclet, Changeons Aubervilliers (UDI- LR- LREM )
  • Marc Guerrien, Réveiller Aubervilliers (PS)
  • Sofienne Karroumi, L'Alternative citoyenne (liste citoyenne)
  • Jean-Jacques Karman, Mieux vivre à Aubervilliers (PCF)
  • Alain Noé, Lutte Ouvrière - Faire entendre le camp des travailleurs
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu