Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Aulnay-sous-Bois, les mamans ont veillé au bon déroulement du nouvel an

-
Par , France Bleu Paris

La Saint Sylvestre est parfois l'occasion de débordements. Alors à la cité Emmaüs, à Aulnay-sous-Bois, une association de mères de famille a passé la soirée à "patrouiller". Objectif zéro voiture brûlée.

À Aulnay-sous-Bois, "les femmes capables" veillent sur la bonne tenue du Nouvel An
À Aulnay-sous-Bois, "les femmes capables" veillent sur la bonne tenue du Nouvel An © Radio France - Clémence Gourdon Negrini

Elles sont une quarantaine et ont passé la nuit de la Saint Sylvestre à "patrouiller" dans les rues de la cité Emmaüs, à Aulnay-sous-Bois. "Les femmes capables", une association de mères de famille, qui a décidé de prendre les choses en main pour qu'aucun débordement ne ternisse l'image de leur quartier. 

Elles ne sont pas là pour faire le travail répressif de la police. Alors c'est en musique que les mamans font le tour du quartier, prêtes à agir, sifflets autour du cou. Une présence qui égaie l'ambiance, et force le respect.

C'est plus facile de discuter avec elles. C'est nos mamans à tous alors obligatoirement on les respecte, on les écoute." - Jamel, 20 ans. 

Pour tous les jeunes croisés dans le quartier, le sentiment est le même : "ça pourrait être ma mère, alors évidemment je les écoute davantage. C'est plus facile avec elles qu'avec la police par exemple". 

On parle toujours de la politique des médiateurs, des grands frères. Mais ça ne sert à rien ! Qui écoute les médiateurs ? Ils viennent de l'extérieur et ne sont jamais là au bon moment !" - Mohammed, 30 ans. 

Mohammed va plus loin. Lui qui habite Aulnay-sous-Bois depuis toujours constate que seules les mamans du quartier pouvaient prendre cette initiative. À part elles, il y a les médiateurs, "mais en dehors des horaires de bureau, il n'y a plus personne ! Je pense qu'avec l'action des femmes capables il y aura vraiment du résultat."

Mais les "femmes capables" tiennent à le rappeler : "ici la situation s'est beaucoup calmée. On a réussi à réinstaurer le dialogue. Maintenant ce sont les jeunes d'autres quartiers qui viennent faire des bêtises içi !"

Les mamans de l'association ont terminé leur soirée du Nouvel An comme elle avait commencé : dans la joie. Objectif atteint : zéro voiture brulée, zéro débordement et un seul bruit dans le quartier, celui des femmes capables qui chantent et remercient les jeunes "bonne année les enfants, on est très fières de vous ! Vous nous avez écouté, merci". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess