Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Auxerre : la police propose aux automobilistes de réparer plutôt que verbaliser

-
Par , France Bleu Auxerre

Une opération de sécurité routière d'alternative aux poursuites, lundi après-midi à Auxerre (Yonne). Les automobilistes en infraction ont dix jours pour effectuer les réparations et éviter la contravention.

L'opération de sécurité routière d'alternative aux poursuites, a mobilisé policiers et bénévoles de la sécurité routière de la préfecture lundi  après midi à Auxerre
L'opération de sécurité routière d'alternative aux poursuites, a mobilisé policiers et bénévoles de la sécurité routière de la préfecture lundi après midi à Auxerre © Radio France - Damien Robine

L'opération de sécurité routière d'alternative aux poursuites a mobilisé policiers et bénévoles de la sécurité routière de la préfecture lundi  après-midi, avenue Jean-Mermoz à Auxerre (Yonne).  Elle a permis aux automobilistes de ne pas être verbalisés quand l'infraction n'était pas trop grave. Pour des défauts d'éclairage, pneus, essuie-glace, une fiche a été délivrée aux automobilistes qui ont dix jours pour régulariser leur situation, à savoir faire réparer leur véhicule avant de le faire vérifier au commissariat, faute de quoi ils devront payer une contravention.  

Le reportage Damien Robine

Sur 32 véhicules contrôlés en deux heures lundi après-midi à Auxerre, six se sont vus proposer une alternative aux poursuites. Neuf conducteurs ont été verbalisés pour des défauts graves sur leur véhicule ou parce qu'ils n'avaient pas de permis ou d'assurance à présenter. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess