Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Avignon, quel avenir pour le Fenouil à vapeur ?

-
Par , France Bleu Vaucluse

Depuis 14 ans cette association gère un lieu dans l'intramuros. Ça a d'abord été rue du portail Magnanen, c'est depuis 6 ans maintenant au 145 de la rue Carreterie. Mais cette fois le bail précaire n’est pas renouvelé.

L'équipe du Fenouil à vapeur inquiète pour l’avenir de ce lieu alternatif.
L'équipe du Fenouil à vapeur inquiète pour l’avenir de ce lieu alternatif. © Radio France - Jean-Pierre Burlet

Le Fenouil à vapeur est hébergé dans un immeuble de la rue Carreterie qui appartient à Citadis, la société d'économie mixte de la ville d'Avignon et du conseil départemental. Citadis entend récupérer l'immeuble pour y lancer un projet immobilier. Le bail précaire renouvelé depuis 2015 ne va donc plus être reconduit. 

Le Fenouil doit donc trouver un autre lieu d'hébergement

Le Fenouil à vapeur est un lieu associatif, alternatif, où une AMAP vend ses produits fermiers, une cantine solidaire anime les fins de semaine et six associations trouvent à s'exprimer. Citadis a proposé une solution de relogement mais c'est dans des bureaux qui ne correspondent pas du tout aux besoins du Fenouil. Pourtant l'association a présenté une contre-proposition imaginée par un bailleur social. 

Le dialogue semble s'être rompu 

L'association vient de lancer une pétition pour demander la reprise du dialogue avec Citadis et la municipalité. Celle-ci contactée par la rédaction de France bleu Vaucluse n'a pas répondu pour le moment à notre sollicitation.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess