Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

A Besançon, la clinique Saint-Vincent se prépare à accueillir des cas de coronavirus

-
Par , France Bleu Besançon

Face à la hausse de cas en Bourgogne-Franche-Comté et dans le Doubs, la clinique privée Saint-Vincent se prépare à accueillir des patients atteints du coronavirus. La directrice lance un appel aux dons pour récupérer des masques et du matériel de protection pour les soignants.

La clinique Saint Vincent a besoin notamment de masques
La clinique Saint Vincent a besoin notamment de masques © Radio France - Florence Gotschaux

L'épidémie de coronavirus évolue très vite en Bourgogne-Franche-Comté et notamment dans le Doubs : selon le dernier bilan de l'ARS, dix patients sont morts du virus, ce qui porte à 20 le nombre de victimes au total. Face à cette situation, la clinique Saint-Vincent, tout comme le CHU de Besançon, s'organise. 

Réorganisation des étages

La clinique se prépare : "On fait monter en compétence nos soignants grâce aux infirmières anesthésistes qui leur remontrent les gestes", explique la directrice, Valérie Fakhoury. En terme d'équipement, la clinique a sorti les respirateurs, réorganise les lits qui seront ventilés et les services. Tout en continuant d'accueillir les autres malades, qui ne sont pas atteints du coronavirus, mais qui sont aussi à opérer.

Quand la vague arrive, elle est assez forte 

"Compte-tenu de ce qui passe par exemple à Nancy ou à Mulhouse, lorsque la vague arrive, elle est forte, donc nous sommes prêts à accueillir des patients quand ils nous seront adressés par le CHU de Besançon", indique Valérie Fakhoury, qui a déjà commencé à échanger avec la direction du CHU. Mais la directrice le rappelle : c'est un établissement qui vient en soutien au CHU. "On n'est pas un accueil de première ligne, ce n'est pas vers nous qu'il faut se diriger, mais bien vers les établissements prévus et via le 15, nous on sera là en arrière-plan."

Besoin de masques 

La clinique a lancé un appel aux dons pour trouver des masques et du matériel médical approprié pour se protéger du coronavirus. Impossible d'en acheter, ils sont en rupture du stock. Ils ont besoin de combinaisons de protection, des lunettes, des masques de type masques chirurgicaux, des tabliers de type cantine en plastique. Si vous avez des masques, du matériel à donner, vous pouvez contacter la clinique au 06 82 96 98 32. La clinique remercie déjà ceux qui ont envoyé du matériel.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu