Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des affiches collées sur une agence immobilière à Biarritz par le collectif "Gazte Ekintza - Action Jeunes"

-
Par , France Bleu Pays Basque

Ce vendredi matin, le collectif "Gazte Ekintza · Action Jeunes" a collé des affiches sur l'agence immobilière "Prestant Singular Properties" à Biarritz, qui vend une maison à Bidart à plus de 18 millions d'euros. Ils veulent interpeller sur le mal logement des jeunes au Pays basque.

Le collectif "Gazte Ekintza · Action Jeunes" demande à pouvoir se loger au Pays basque et dénonce la vente à un prix mirobolant d'une maison à Bidart
Le collectif "Gazte Ekintza · Action Jeunes" demande à pouvoir se loger au Pays basque et dénonce la vente à un prix mirobolant d'une maison à Bidart © Radio France - Anthony Michel

Le collectif "Gazte Ekintza · Action Jeunes" s'est donné rendez vous ce vendredi matin pour une opération contre l'agence immobilière "Prestant Singular Properties" qui met en vente une maison à plus de 18 millions d'euros à Bidart. La polémique enfle sur les réseaux sociaux depuis plusieurs jours suite à la diffusion de cette annonce à un prix exorbitant. Le collectif de jeunes a décidé de mener une action, et de coller des affiches sur l'agence derrière cette annonce.

Les jeunes demandent à pouvoir se loger décemment au Pays basque
Les jeunes demandent à pouvoir se loger décemment au Pays basque © Radio France - Anthony Michel

En effet, le point de départ de cette action, c'est la petite annonce de l'agence concernant la maison à plus de 18 millions d'euros. "Ca nous a vraiment choqué" explique Marina Rivière l'une des militante de "Gazte Ekintza · Action Jeunes". Mais le collectif est aussi remonté envers le patron de cette agence immobilière, et par les propos qu'il a tenu dans une interview chez nos confrères de Mediabask. "Il a des propos qui sont vraiment complètement déplacés face à l'urgence et la précarité des jeunes, par exemple, qui parle de ruissellement, comme quoi les personnes qui ont beaucoup de biens vont finalement, grâce à leurs richesses, contribuer à nous apporter un peu de bien. On sait très bien que la théorie du ruissellement est complètement fausse. Ce sont vraiment des propos qui sont complètement déplacés" déplore Marina Rivière.

Armand Courau agent immobilier à Prestant Singular Properties comprend la difficulté des jeunes à se loger mais réfute toute responsabilité des agences immobilières dans ce problème.
Armand Courau agent immobilier à Prestant Singular Properties comprend la difficulté des jeunes à se loger mais réfute toute responsabilité des agences immobilières dans ce problème. © Radio France - Anthony Michel

Les agents immobiliers ne sont pas les faiseurs du marché et les faiseurs de prix

Trois jeunes militants sont rentrés dans l'agence pour discuter avec l'un des agents présents. Armand Courau leur demande d'abord de sortir parce que l'agence n'a pas le droit de recevoir du public, avant de s'exprimer sur cette action. Il dit comprend la difficulté des jeunes à ne pas pouvoir se loger au Pays basque. Pour autant, selon lui, les agents immobiliers ne sont pas responsables. "C'est sûr que les agents sont le symbole de ces marchés, mais ils ne sont pas les faiseurs du marché et les faiseurs de prix", explique Armand Courau. S'exprimant sur la fameuse maison en vente à plus de 18 millions d'euros, retirée depuis de leur site internet, il rétorque "par rapport à la polémique dont on a parlé, il faut savoir que le prix affiché de la maison à Bidart est un prix affiché n'est pas un prix réalisé. Des prix affichés qui sont au dessus du prix du marché et qui ne sont jamais réalisé il y en a plein et c'est la liberté de chacun des propriétaires".

Une argumentation que n'entendent pas les jeunes manifestants. Pour Marina Rivière "c'est facile de repousser comme ça la faute. Surtout quand on sait que les agences immobilières qui gèrent tout ça et qui font monter les prix de plus en plus sur la côte. Alors peut être que le client personne donne son prix, mais ce sont eux les responsables de la vente."

Ils étaient une vingtaine de jeune à mener cette action qui s'est déroulée dans le calme
Ils étaient une vingtaine de jeune à mener cette action qui s'est déroulée dans le calme © Radio France - Anthony Michel
Choix de la station

À venir dansDanssecondess