Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

A Bordeaux, Vélo-Cité dénonce "le drive-in ciné des Quinconces ou l'apologie du monde d'avant"

-
Par , France Bleu Gironde

Vélo-Cité interpelle la mairie de Bordeaux qui ouvre à compter du 16 mai, la place des Quinconces, pour une dizaine de soirées, à un drive-in cinéma. L'association pointe des contradictions post-confinement.

La place des Quinconces à Bordeaux
La place des Quinconces à Bordeaux © Maxppp - Bonnaud Guillaume

L'association Vélo-Cité se rappelle au bon souvenir des élus de Bordeaux après leur avoir fait signer un plaidoyer en faveur de la bicyclette durant la campagne des municipales et s'être réjoui du plan d'urgence mis en place par la Métropole pour le vélo depuis le 11 mai et le début du déconfinement.

Injonctions contradictoires

Dans un communiqué, Vélo-Cité s'interroge sur "les injonctions contradictoires" et le signal donné, avec l'organisation d'un drive-in cinéma sur la place des Quinconces de Bordeaux à compter du 16 mai. Vélo-Cité y voit "l’apologie du monde d’avant. Sous couvert d’une offre culturelle populaire, voilà le programme : un drive-in, c’est-à-dire une projection cinéma de plein air, vue depuis… une voiture ! Au menu, un programme de 10 projections étalées sur plusieurs semaines, rassemblant à chaque fois des centaines de voitures sur la place des Quinconces en plein centre-ville de Bordeaux". 

"Avons-nous suivi les mêmes actualités récentes ? Sommes-nous dans le fameux « monde d’après » dont on nous vante les mérites ? Quel message fait-on passer à travers cet évènement ? C'est participer à l'apologie de ce qui constitue aussi un transport individuel polluant".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu