Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

A Bordeaux, violences et gaz lacrymogènes pour la manifestation des Gilets jaunes

samedi 1 décembre 2018 à 19:36 - Mis à jour le samedi 1 décembre 2018 à 21:17 Par Yves Maugue, France Bleu Gironde et France Bleu

La manifestation des Gilets jaunes a dégénéré ce samedi à Bordeaux. Jusqu'en début de soirée, les manifestants ont fait face aux CRS place Pey-Berland, entre la cathédrale et l'hôtel de ville. 7 personnes ont été blessées.

Un feu a été allumé place Pey-Berland entre les CRS et les manifestants.
Un feu a été allumé place Pey-Berland entre les CRS et les manifestants. © Radio France - Camille Huppenoire

Bordeaux, France

Des scènes de violences, des tirs de gaz lacrymogène, la manifestation des Gilets jaunes a dégénéré. C'est pourtant un cortège bon-enfant qui s'était élancé de la place de la Bourse où quelques 2 000 personnes s'étaient rassemblées vers 14 heures. C'est en arrivant aux abords de l'hôtel de ville, lorsque la manifestation a quitté le parcours qui avait été déclaré à la préfecture, que la situation a commencé à se tendre. Les CRS se sont alors positionnés devant l'entrée de la mairie afin de protéger le bâtiment public. 

Sept blessés dont un manifestant qui a eu la main arrachée

Des Gilets jaunes, mais également des personnes qui ne portaient pas le fameux gilet, ont commencé à taper sur les véhicules des forces de l'ordre, un projectile a été lancé vers les CRS et la situation s'est alors dégradée. Les CRS ont fait usage de gaz lacrymogènes et de flash-balls. Un policier et six manifestants ont été blessés selon la préfecture. Selon nos informations, l'un des manifestants a eu la main arrachée en ramassant un objet pyrotechnique. Des groupes de Gilets jaunes ont tenté de rentrer dans la mairie par une entrée annexe, ils ont été repoussés par les policiers. Les manifestants ont ensuite allumé un feu devant la cathédrale Saint-André, utilisant notamment les palissades de protection des travaux de rénovation de la cathédrale. Peu avant 20 heures, les CRS ont réussi à disperser les derniers manifestants dans un calme relatif.

Le préfet de la Gironde, Didier Lallement, a condamné dans un communiqué avec la plus grande fermeté ces actes. "Une telle attaque contre un bâtiment représentant une institution publique ne s’était pas produite depuis plusieurs décennies à Bordeaux, affirme-t-il. Il est temps que tout le monde retrouve son calme et voit que derrière les manifestants se trouvent des casseurs décidés à détruire". Aucune communication n'a été effectuée sur d'éventuelles interpellations.

Les CRS ont fait usage de gaz lacrymogènes à plusieurs reprises. - Radio France
Les CRS ont fait usage de gaz lacrymogènes à plusieurs reprises. © Radio France - Camille Huppenoire
Les pompiers évacuent un manifestant blessé place Pey-Berland. - Radio France
Les pompiers évacuent un manifestant blessé place Pey-Berland. © Radio France - Camille Huppenoire
Des poubelles, des palissades de chantier, des chaises, ont été jetées dans le brasier devant la cathédrale St André de Bordeaux. - Radio France
Des poubelles, des palissades de chantier, des chaises, ont été jetées dans le brasier devant la cathédrale St André de Bordeaux. © Radio France - Camille Huppenoire