Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Bourges, "beaucoup de demandes de particuliers et d'entreprises pour s'installer"

-
Par , France Bleu Berry

L'attractivité de la ville de Bourges est un dossier majeur pour le maire en poste depuis un peu plus de deux mois. Sur France Bleu Berry, Yann Galut affirme qu'il y a de nombreuses demandes auprès des agences immobilières pour s'installer.

Yann Galut. L'ancien député socialiste est arrivé en tête aux municipales à Bourges grâce à une liste d'union de la gauche.
Yann Galut. L'ancien député socialiste est arrivé en tête aux municipales à Bourges grâce à une liste d'union de la gauche. © Radio France - Michel Benoit

C'est un enjeu essentiel pour les communes berrichonnes : développer leur attractivité. Encore plus dans le contexte sanitaire actuel, où de nombreux habitants ont fait part de leur envie de quitter les grandes villes. Bourges n'échappe pas à cette nécessité de renforcer son attractivité. "J'ai rencontré des agents immobiliers de Bourges qui n'ont jamais eu autant de demandes d'études de personnes dans d'autres métropoles de venir s'installer à Bourges", indique Yann Galut, maire de Bourges, invité de France Bleu Berry ce jeudi. Un constat difficilement quantifiable pour le moment. "Nous avons beaucoup de demandes pour s'installer, des particuliers mais aussi des petites et moyennes entreprises", ajoute le maire de Bourges, élu au soir du second tour des élections municipales le 28 juin.

ÉCOUTEZ - Yann Galut, maire de Bourges, fait le point sur les dossiers importants

Augmenter la fréquence des trains entre Paris et Bourges

L'accès à la santé, la vitalité des commerces, la facilité pour se déplacer : autant de thématiques qui font la richesse d'une ville. "Nous avons un problème à Bourges, c'est l'accessibilité en trains. Nous n'avons pas assez de liaisons entre Bourges et Paris. Avec la Région, je souhaite revoir la carte pour permettre d'avoir notre ville plus accessible en augmentant les fréquences de trains", annonce Yann Galut. "Nous sommes une ville à la campagne mais à deux heures de Paris. Et nous pensons qu'une ville moyenne comme Bourges a des atouts", précise le maire de Bourges. Yann Galut confirme son intention de créer un centre municipal de santé, avec 10 médecins salariés attendus dans les mois qui viennent.

Faire confiance aux acteurs locaux pour la relance de l'économie

Ce jeudi, le gouvernement dévoile un plan de relance de l'économie. 100 milliards d'euros sont injectés pour limiter les effets de la crise depuis le confinement. Le Premier ministre a annoncé son intention de davantage produire en France. "C'est par les territoires, par la relocalisation, par l'industrie française qu'on redémarrera", confirme Yann Galut. "À Bourges, on va organiser, dans les semaines qui viennent, des assises de l'emploi et de l'économie locale. Après cette crise du Covid-19, il faut s'appuyer sur les territoires et l'industrie française trop longtemps délaissés", appuie le maire de Bourges. 

Yann Galut se félicite de l'annonce de ce plan de relance. "Il nous fallait un tel plan. Pendant longtemps, on nous a expliqué que la relance par l'investissement n'était plus possible, je me félicite de ce changement de philosophie. Nous sommes mobilisés pour accompagner les entreprises", conclut le maire de Bourges.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess