Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

A Bourgoin-Jallieu, 12 cantines sur 13 fermées ce vendredi en raison d'une grève reconductible

jeudi 8 novembre 2018 à 18:49 Par Céline Loizeau, France Bleu Isère

La décision a été prise ce jeudi vers 16h. A partir de ce 9 novembre et jusqu'au 20, grève possible dans les cantines des écoles publiques berjalliennes. La CGT dénonce une mesure de la mairie pour une partie du personnel périscolaire.

Le préavis de grève va jusqu'au 20 novembre.
Le préavis de grève va jusqu'au 20 novembre. © Maxppp - PHOTOPQR/L'ALSACE

Bourgoin-Jallieu, France

Parents d'enfants scolarisés dans les écoles publiques de Bourgoin-Jallieu (Isère), il va falloir vous organiser. Ce vendredi, selon le message de la mairie sur son site internet "tous les restaurants scolaires à l’exception de Montbernier ne seront pas en capacité d’accueillir les enfants sur le temps de restauration scolaire." La CGT a déposé un préavis de grève. 

Concrètement, il va falloir faire manger les enfants ailleurs, chez de la famille, des amis. Contrairement à ce qui a pu se passer lors du conflit du printemps, impossible d'apporter un pique-nique que l'enfant pourrait prendre dans la cour de récréation car il n'y a pas de surveillance prévue. Les temps d'accueil périscolaire du matin et du soir peuvent également être impactés.

Préavis de grève jusqu'au 20 novembre

Le conflit porte sur l'attribution de tickets restaurant. Depuis la rentrée, la cinquantaine d'agents périscolaires dits d'entretien et d'animation est invitée à partager le temps du repas avec les enfants, comme le font leurs collègues Atsem depuis 2009. 

"Mais, contrairement aux Atsem, les autres agents n'ont plus le droit aux tickets restaurant depuis la rentrée des vacances de la Toussaint", explique Alexia Charreton, représentante syndicale. Une différence de traitement pour des agents à qui on demande les mêmes missions ? "Non", répond le maire Vincent Chriqui "car l'agent qui veut conserver son ticket resto a le choix de ne pas manger le repas fourni par la cantine." Le maire explique que, selon la réglementation, quand le repas est fourni par l'employeur, l'agent perd son ticket resto. "Pour les Atsem, il s'agit d'une décision prise par le passé; une habitude contraire aux règles." Et il n'envisage pas aujourd'hui de revenir dessus.

Voici l'affiche de la CGT à destination des parents. - Radio France
Voici l'affiche de la CGT à destination des parents. © Radio France - Céline Loizeau

La CGT dit déplorer le "mutisme de l'employeur et son inaccessibilité." Le maire, lui, affirme avoir apporté des réponses aux questions du syndicat et n'avoir eu aucune demande de rendez-vous, hormis ce matin avec obligation de réponse dans l'après-midi sans quoi il y aurait grève. La CGT précise que le préavis de grève court jusqu'au 20 novembre et qu'en l'absence d'avancée il pourra être reconduit. Rappelons que les agents des collectivités territoriales n'ont pas obligation de se déclarer gréviste à l'avance. Mais selon des prévisions d'intention collectées ce soir, la quasi-totalité des agents du périscolaire devrait faire grève demain. Autre précision, contrairement à une grève des enseignants, la mairie n'a pas l'obligation de mettre en place un service minimum d'accueil.

Un rassemblement est prévu par la CGT devant l'hôtel de ville ce vendredi à 11h. Le syndicat, l'un des 2 présents à la mairie de Bourgoin-Jallieu, est en conflit récurrent avec le maire, Vincent Chriqui.