Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des permanences hebdomadaires pour s'ouvrir au numérique à Castelnau-le-Lez

-
Par , France Bleu Hérault

Tous les mercredis de 15h à 17h, la maison des proximités Mas de Rochet de Castelnau-le-Lez accueille ceux qui ont des difficultés avec le numérique. Envoyer des mails ou en savoir plus sur l'intelligence artificielle, les étudiants d'Epitech sont là pour répondre à toutes les questions.

Hugo, étudiant à Epitech, conseille Pierrette et son mari sur le futur achat de leur tablette tactile.
Hugo, étudiant à Epitech, conseille Pierrette et son mari sur le futur achat de leur tablette tactile. © Radio France - Sophie Eychenne

Si vous ne connaissez pas le résultat de la manipulation "Ctrl+Z" sur un ordinateur, les permanences de la maison des proximités de Castelnau-le-Lez sont faites pour vous. Chaque mercredi, de 15h à 17h, les étudiants de l'école de programmation Epitech accueillent les Castelnauviens à la maison du Mas de Rochet, pour répondre à toutes leurs questions concernant le numérique : comment envoyer un mail ? Que signifie cybersécurité ? Quel opérateur choisir pour avoir Internet ? Qu'est-ce que l'intelligence artificielle ?

"Les gens qui ont des enfants ou des petits-enfants, ils en savent plus. Mais nous, on n'a pas d'enfants, donc on ne sait pas". Pierrette, 72 ans

Des mots précis, pas de terme technique

Pierrette est venue avec son mari pour demander conseil sur un futur achat de tablette tactile. "On est complètement novices en numérique", explique la septuagénaire. "On ne veut pas faire de performances mais simplement avoir Internet. Les gens qui ont des enfants ou des petits-enfants, ils en savent plus. Mais nous, on n'a pas d'enfant, donc on ne sait pas. C'est pour ça qu'on est venus se renseigner".

Pierrette est venue demander conseil pour acheter une tablette tactile

C'est Hugo, étudiant en programmation, qui leur a répondu. "Tout s'est très bien passé. On utilise des mots précis, sans rentrer dans le technique", témoigne le jeune homme. C'est aussi l'occasion d'inverser les rôles : les juniors apprennent aux séniors. "On essaie d'instaurer une relation de confiance, on sera toujours là pour les conseiller en fonction de leurs besoins", ajoute Hugo.

Hugo, étudiant à Epitech, est là pour répondre à toutes les questions

Des permanences gratuites et ouvertes à tous

Mais la fracture n'est pas seulement générationnelle. Le numérique est devenu un outil incontournable, notamment dans les démarches administratives "Quand on parle de fracture numérique, on oublie souvent toute une partie de la population, notamment les personnes handicapées, qui peuvent être, elles-aussi, confrontées à de grandes difficultés", explique Séverine de Montredon, directrice du centre communal d'action sociale de Castelnau-le-Lez. 

Il y aura au moins deux étudiants chaque mercredi à la maison du Mas de Rochet. L'accueil est gratuit pour tous, sans réservation. A terme, ces permanences devraient être déployées dans les deux autres maisons des proximités de Castelnau.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess