Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

A Châteauroux, fin de saison au goût amer pour le café Equinoxe

lundi 9 avril 2018 à 4:05 Par Gaëlle Fontenit, France Bleu Berry

L'association qui gère le café Equinoxe à Châteauroux a annoncé à ses bénévoles qu'elle mettait un terme à la convention signée avec la mairie. L'activité cessera définitivement à la fin du mois d'avril.

Le café Equinoxe était ouvert depuis septembre
Le café Equinoxe était ouvert depuis septembre © Radio France - Sarah Tuchscherer

Châteauroux, France

C'est la fin d'une jolie aventure. Dans trois semaines, l'association qui s'occupe du café Equinoxe rendra définitivement les clés à la mairie. Depuis septembre,le café Equinoxe, géré par une association, proposait chaque soir de spectacle de prolonger la soirée autour d'un verre et de produits locaux. L'association avait signé une convention avec la mairie l'autorisant à ouvrir chaque soir de spectacle sur la Scène nationale ainsi qu'une fois par mois pour une soirée culturelle ou artistique. Au total, plus de 70 soirées ont été ainsi organisées, fidélisant un public heureux de voir ce lieu revivre.  "Nous avions tout réaménagé, nous avions pu acheter un peu de vaisselle et on avait un décor. C'était formidable" regrette Myriam, une bénévole. 

Des tensions autour du festival de la voix

Mais les relations avec la mairie se sont tendues il y a quelques semaines, lorsque la municipalité a demandé, comme le prévoit la convention, quel'Association libère les lieux un week-end lors du festival de la voix.  "C'est tout un café à déménager, c'est très compliqué. On ne pouvait pas faire cela comme ça, et tout rapporter ensuite pour les quelques semaines qui restaient avant la fin de la convention censée se finir en juin". La décision a donc été prise par le conseil d'administration de l'association de dénoncer la convention et rendre les clés dès la fin avril. Les 584 adhérents ont été informés dans la foulée par mail de la fin de l'aventure. 

"C'est un prétexte, dénonce, tonitruant, le maire adjoint en charge de la culture, Jean-François Mémin. La convention arrivait à son terme, on allait renégocier et il était prévu que l'association, qui occupait le site gracieusement jusqu'à présent, paie à la saison prochaine non pas un loyer mais les charges, c'est-à-dire l'eau, l'électricité, le chauffage et le ménage. Soit 774 euros par mois. Sans doute que c'est trop pour l'association qui a saisit le premier prétexte".  

La mairie souligne par ailleurs que l'association disposait d'un endroit pour stocker son mobilier le temps du festival de la voix, au sein même du café. Elle accuse en outre le café Equinoxe d'avoir ouvert plus souvent que ne lui permettait la convention, ce qui pouvait créer des tensions avec les autres établissements du centre-ville. 

Un autre projet pour le site

Pour autant, l'association partie, la mairie n'entend pas laisser le site sans activité. "J'entends dire que nous allons relouer, fausse rumeur ! assure Jean-François Mémin. Un accord de principe est trouvé avec la grande scène Equinoxe pour qu'elle se charge du lieu et ouvre uniquement les soirs de spectacle". Cela pourrait être effectif dès la rentrée.