Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Châteauroux, L214 fait déguster des crêpes sans œufs et sans lait pour une Chandeleur "vegan"

-
Par , France Bleu Berry

L'association de défense animale L214 a tenu un stand, ce samedi 1er février, pour faire goûter des crêpes "vegan" en cette veille de Chandeleur. L214 dénonce les conditions de vie des animaux exploités pour leurs œufs et leur lait.

Les crêpes "Vegan" au stand L214 sur le marché de Châteauroux
Les crêpes "Vegan" au stand L214 sur le marché de Châteauroux © Radio France - Lisa Guyenne

Des crêpes... sans œufs, et sans lait. Sacrilège ? Pas vraiment, si l'on en croit Fadila, une Castelroussine en vadrouille sur le marché, qui s'est arrêtée par curiosité pour goûter une de ces étranges crêpes. "Je suis en train de découvrir quelque chose ! J'en avais entendu parler, mais de là à les faire moi-même, sûrement pas. Mais ça passe très bien, ça a du goût... C'est très très bon."

"Tous ceux qui viennent sont sceptiques, et au final nous disent que les crêpes sont bonnes"

Ces crêpes "vegan" sont élaborées avec de la fécule de maïs à la place des oeufs, et du lait végétal, "en l'occurrence du lait d'amande, mais on peut prendre du lait de coco, de noisette, de soja...", précise Jérôme Macé, co-responsable L214 dans le Berry. "Pratiquement tous ceux qui viennent sont sceptiques, à se dire que les crêpes sans œufs et sans lait, c'est compliqué, ça n'aura pas un goût très agréable... Et au final, tout le monde nous dit qu'elles sont bonnes."

Une manière de dénoncer l'élevage intensif 

Derrière le côté ludique de cette dégustation, l'association cherche surtout à sensibiliser sur l'élevage intensif des poules et des vaches laitières dont sont issues les œufs et le lait de nos crêpes classiques. "Pour avoir du lait, les vaches doivent donner naissance à un veau. Déjà, ça engendre une souffrance puisque la vache est inséminée de force. Ensuite, à la naissance, le veau est immédiatement séparé de sa mère, il ne la reverra plus jamais, et il servira plus tard à notre consommation de chair animale. Et pour les œufs, il faut savoir qu'il y a aujourd'hui 27 millions de poules en cage, qui ont à peine l'espace d'une feuille A4 pour vivre", détaille Jérôme Macé, qui dénonce également le broyage des poussins mâles, dont l'interdiction a été votée mais ne sera effective que fin 2021.

"Les images choc, ça ne marche pas avec tout le monde"

Cette méthode "douce" de sensibilisation est bien différente des procédés qui ont fait connaître L214, à savoir les vidéos choc tournées en caméra-cachée dans les abattoirs. "Les images choc, ça ne marche pas forcément sur tout le monde", reconnaît Jérôme Macé. "Là, grâce aux crêpes, ça nous permet de toucher une large communauté." Même si sur place, force est de constater que ces vidéos ont fait leur chemin.

"C'est vrai que j'avais entendu parler de L214 notamment avec l'affaire des abattoirs du Boischaut", explique Fadila. En 2018, cet abattoir de l'Indre avait dû fermer suite à une vidéo montrant les conditions d'abattage des animaux. Il a rouvert au début d'année. "Même si ce sont des actions coup de poing, elles sont utiles pour nous ouvrir les yeux." Estelle, une autre passante, est bien d'accord : "Moi, c'est suite à ces vidéos que j'ai arrêté de manger de la viande. Ça fait quatre ans, maintenant."

En plus : la recette des crêpes "vegan"

Pour quatre personnes

  • 350 grammes de farine de blé
  • 50 grammes de fécule de maïs (type Maïzena)
  • 2 cuillères à soupe d'huile
  • 45 cl de lait végétal (amande, noisette, soja, coco...)
  • 25 cl d'eau

Mélanger la farine, la fécule, éventuellement le sel et le sucre selon vos envies. Faire un puits et verser l'huile. Mélanger légèrement. Ajouter le lait petit à petit en fouettant pour éviter les grumeaux. Puis, ajouter l'eau et remuer jusqu'à obtenir une pâte bien lisse. Laisser reposer deux heures... Puis procédez comme des crêpes classiques !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess