Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Clermont-Ferrand, la mobilisation contre la loi sécurité globale ne faiblit pas

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

La manifestation contre le texte controversé du gouvernement a réuni ce samedi après-midi 1.700 personnes place de Jaude à Clermont-Ferrand. Une mobilisation de syndicats, d'associations et de citoyens qui ne faiblit pas alors qu'elle est en recul au niveau national.

Manifestation place de Jaude à Clermont-Ferrand contre la loi sécurité globale
Manifestation place de Jaude à Clermont-Ferrand contre la loi sécurité globale © Radio France - Jean-Pierre de Mongelas

La semaine dernière, la préfecture du Puy-de-Dôme annonçait un peu plus de 700 manifestants à Clermont-Ferrand contre le projet de loi de sécurité globale. Ce samedi, le chiffre officiel est de 1.700 participants. La mobilisation clermontoise a sans doute profité de la traditionnelle manifestation contre la précarité qui avait lieu une heure avant au même endroit. 

Un troisième samedi de mobilisation qui pourrait en appeler d'autres ressemblant en cela aux manifestations des gilets jaunes pendant plus d'un an. Les manifestants ont ensuite défilé dans le calme en cortège autour de la préfecture en brandissant des pancartes telles que "Floutage de gueule" ou encore "gardien de la paix, mon œil".

des centaines de personnes rassemblées  place de Jaude pour demander le retrait de la loi de sécurité globale jugée liberticide
des centaines de personnes rassemblées place de Jaude pour demander le retrait de la loi de sécurité globale jugée liberticide © Radio France - Jean-Pierre de Mongelas

Aux cotés des syndicats, des associations beaucoup de jeunes étaient présents comme une réponse au président de la république qui s'est adressé à eux ce vendredi, via le média en ligne BRUT pour déminer la situation en faisant quelques propositions telle que la création d'une plateforme nationale de signalement des discriminations. Pas suffisant pour ces jeunes qui réclament le retrait pur et simple de ce projet de loi voté en première lecture à l'assemblée nationale et qui sera soumis en janvier au vote du sénat.

D'autres rassemblements en Auvergne

D'autres rassemblements ont eu lieu ce samedi en Auvergne. C'était le cas en fin de matinée avec 200 personnes environ devant la préfecture de l'Allier à Moulins, sur la place Piquand à Montluçon et sur la place de la Poste à Vichy. A Aurillac, plus de 200 personnes se sont rassemblées sur la place des Droits de l'homme. Autre mobilisation sur la place Cadelade au Puy-en-Velay en Haute-Loire. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess