Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS - A Cléron, le combat de Xavier Marmier pour sauver sa cabane dans les arbres

-
Par , France Bleu Besançon, France Bleu

Xavier Marmier, un habitant de Cléron, a saisi la Cour Européenne des Droits de l'Homme la semaine dernière pour éviter la destruction de sa cabane perchée dans les bois. Un bras de fer judiciaire qui dure depuis des années.

: Xavier Marmier et sa compagne vivent depuis plus de dix ans dans leur cabane
: Xavier Marmier et sa compagne vivent depuis plus de dix ans dans leur cabane © Radio France - Marianne Naquet

C'est son dernier recours, sinon lui et sa compagne pourraient finir à la rue : la semaine dernière, Xavier Marmier, un habitant de Cléron dans le Doubs a déposé un recours auprès de la Cour Européenne des Droits de l'Homme. L'ultime épisode d'une longue bataille judiciaire, entamée notamment avec la mairie de Cléron. Objectif : sauver sa cabane, enfin sa maison de 40 mètres carrés avec terrasse perchée dans les arbres. 

La cabane où vit Xavier Marmier et sa compagne à Cléron
La cabane où vit Xavier Marmier et sa compagne à Cléron © Radio France - Maianne Naquet

En juin 2008, ce grimpeur-élagueur de métier, achète un bois et décide d'y réaliser son rêve d'enfant, une cabane entièrement construite dans un hêtre. Pendant des années, il a bâti avec soin sa maison de 40 mètres carrés avec terrasse, mais sans permis de construire. A l'époque, il avait obtenu l'accord tacite de la maire, assez séduite par l'idée. La cabane elle, se situe sur une zone Natura 2000, une zone protégée. 

La terrasse de la cabane
La terrasse de la cabane © Radio France - Marianne Naquet

Mais en 2014, la nouvelle équipe municipale lui demande de déposer un permis de construire. "C'est ce que j'ai fait, mais il m'a été refusé", précise Xavier Marmier. Le nouveau maire va même jusqu'à saisir le tribunal de Besançon qui donne raison au propriétaire de la cabane. Sauf que la commune fait appel de cette décision. Le tribunal administratif de Besançon condamne alors Xavier Marmier à détruire la maison perchée. Il se pourvoit en Cassation, mais sa demande est rejetée. La CEDH est donc sa dernière chance. 

La cuisine de la maison
La cuisine de la maison © Radio France - Marianne Naquet

"En fait ce qu'on me reproche c'est d'être sur un site Natura 2000. Mais moi, j'aimerais bien qu'on fasse une étude sur l'impact de ma cabane. Parce qu'en dix ans, la faune et la flore ont augmenté. Mon habitat en ont créés d'autres." Il récupère l'eau de pluie, utilise des panneaux solaires pour l'électricité, fonctionne avec des toilettes sèches. 

Le plateau qui soutient la cabane perchée dans l'hêtre
Le plateau qui soutient la cabane perchée dans l'hêtre © Radio France - Marianne Naquet

Xavier Marmier mise désormais tout sur la Cour Européenne des Droits de l'Homme. Il espère que la loi va évoluer et s'adapter à ces nouveaux modes de vie. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess