Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

À Coulaines, un champ pour les chiens en liberté

lundi 25 septembre 2017 à 16:00 Par Ruddy Guilmin, France Bleu Maine

Près de la maison des chemins creux, la ville de Coulaines a installé un espace clôturé de 4.000 m² pour permettre aux toutous de s'ébattre en toute liberté. Car en théorie, il est interdit de promener son chien détaché dans les parcs et les squares de la ville.

Le champ à chiens de Coulaines
Le champ à chiens de Coulaines © Radio France - Ruddy Guilmin

Coulaines, France

Permettre aux toutous de s'ébrouer et de se défouler en toute sécurité pour eux. Mais aussi pour tout le monde. Voilà l'idée du champ à chiens que vient de créer la ville de Coulaines, près de l'arboretum et de la maison des chemins creux. Cet espace clos de 4000 m² dispose d'un abreuvoir et d'une sorte de parcours santé pour les animaux les plus sportifs. Mais c'est aussi et surtout le seul endroit - en théorie - où l'on peut détacher son chien en toute tranquillité. En effet, dans la douzaine de parcs et de squares que compte la ville, les chiens doivent être tenus en laisse. Un arrêté municipal 2015 affiché dans la plupart de ces endroits l'indique d'ailleurs clairement.

Pourtant, la règle n'est souvent pas respectée selon Nathalie, qui elle, ne lâche jamais Canaille, son petit caniche blanc : "Je n'ai pas l'habitude. Mais beaucoup de gens le font. Et ce sont souvent les gros chiens qui sont détachés et dont les propriétaires ne ramassent pas les crottes." Jean-Léon, lui, promène très souvent son labrador Jazzy en liberté du côté de l'arboretum... Mais il fait attention : "S'il vient du monde, je le rattache. C'est pas qu'elle soit méchante mais c'est surtout le risque qu'elle saute et qu'elle salisse les gens. Et puis ça peut toujours impressionner des enfants, on ne sait jamais."

La laisse ou le champ à chiens

Avec ce parc à chien, le message est clair : pour détacher son compagnon, c'est ici que ça se passe. Car la règle est clair, dans l'espace public, les chiens doivent être tenus en laisse explique Christophe Rouillon, dont la chienne Gypsie, a déjà adopté les lieux : "Quelque soit le chien, il y a toujours un risque de morsure, notamment sur les enfants. Donc là, on peut faire appliquer l'obligation de tenir les chiens en laisse en ville car il y a cet endroit pour gambader. Vous imaginez, vous, être toujours tenus en laisse ?" La tolérance restera toutefois de mise aussi dans les chemins creux, où les toutous pourront continuer à se promener sans laisse. Sauf pour ceux catégorisés "dangereux" qui doivent être constamment en laisse et muselés. Et qui n'auront pas non plus accès au champ à chiens si d'autres congénères s'y trouvent déjà.

Christophe Rouillon : "On peut maintenant faire appliquer l'obligation de tenir en laisse car il y a une alternative"

Au Mans, la réglementation est encore plus drastique : tous les parcs sont interdits aux chiens, sauf indication contraire à l'entrée. Et quand ils sont autorisés, ils doivent être tenus en laisse. Il existe toutefois une tolérance pour les promenade en liberté dan certains endroits, notamment dans une partie du parc du Gué de Maulny.