Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

A Crest, un carnaval dans une ambiance tendue, mais un carnaval festif

dimanche 8 avril 2018 à 6:30 Par Victor Vasseur, France Bleu Drôme Ardèche

Un carnaval sans organisateur et non déclaré, relayé sur des sites anarchistes : il y avait de quoi inquiéter les autorités et les habitants. Si l'an dernier, il y eu avait des débordements, cette année, tout s'est passé dans le calme.

Le cortège a quitté le centre-ville de Crest vers 16 heures.
Le cortège a quitté le centre-ville de Crest vers 16 heures. © Radio France - Victor Vasseur

Crest, France

"Un carnaval avec une ambiance tendue" diront certains. "Bon enfant et sympathique" pour d'autres. En tout cas, samedi matin, à Crest, le climat n'était pas serein. Dans la nuit de vendredi à samedi des banderoles ont fleuri dans le centre ville. On pouvait y lire "Anarchistes, sois tu sors, soit j'te sors."  Mais quand on arrive devant le cortège, c'est bon enfant. Rythmé par les caisses claires de musiciens déguisés en squelette, le visage masqué. Pour l'une des Crestoises qui a aidé à la préparation de ce carnaval, le but est de faire la fête, mais pas seulement.

"C'est une manière, pendant une journée, de faire ce que l'on veut, on rencontre de nouvelles personnes. C'est aussi pour reprendre possession de notre ville. On vient avec son costume et on participe, c'est cool."

Malgré les craintes de certains habitants et commerçants, tout s'est très passé durant le carnaval. - Radio France
Malgré les craintes de certains habitants et commerçants, tout s'est très passé durant le carnaval. © Radio France - Victor Vasseur

Carnaval sous haute-surveillance

Dans ce carnaval festif, on ne peut surtout pas manquer la présence massive d'une centaine de CRS et des gendarmes. Du bleu partout dans les rues. Ce que regrettent certains habitants comme Pierre : "Cela crée de la tension. D'un côté, il y a ceux qui rigolent, avec leurs costumes. De l'autre, ceux qui sont là avec leur mitraillette, leur uniforme." 

Dans le centre-ville de Crest, lors du passage du défilé. - Radio France
Dans le centre-ville de Crest, lors du passage du défilé. © Radio France - Victor Vasseur

"Cela fait 10 ans qu'il n'y a pas eu un beau carnaval comme ça à Crest. Le déploiement de CRS est nécessaire. Mais quand on voit dix camions arriver, j'ai 28 ans, c'est du jamais vu." Thomas, habitant à Crest.

Au final, pas de gros débordements comme l'an dernier, seulement quelques murs tagués dans le centre-ville.