Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

A Devecey, le projet d'implantation de la plus grande usine de méthanisation en France est abandonné

dimanche 13 mai 2018 à 9:40 Par Anne Fauvarque et Florian Cazzola, France Bleu Besançon

A Devecey, une soixantaine de personnes se sont mobilisées ce samedi midi pour dire NON au projet d'implantation d'une usine de méthanisation dans leur commune. Par courrier, le maire s'est engagé à y renoncer. Mais ses opposants ne crient pas victoire.

Unité de méthanisation à Bruille-Saint-Amand, dans le Nord (photo d'illustration)
Unité de méthanisation à Bruille-Saint-Amand, dans le Nord (photo d'illustration) © Maxppp -

Devecey, France

La plus grande usine de méthanisation de France ne devrait finalement pas voir le jour à Devecey, dans le Grand Besançon. Le maire s'est engagé à y renoncer dans un courrier aux habitants il y a deux jours.  Pour autant, les opposants au projet restent mobilisés jusqu'à ce que la décision soit officielle. Ils étaient une soixantaine à manifester ce samedi midi.

La fin pure et simple du projet affirme le maire dans un communiqué

Les opposants au projet se félicitent néanmoins de leur demie-victoire. Demie seulement car rien n'est encore acté précisé Nicolas, un habitant de Devecey : "C'est compliqué. On se demande si ce communiqué serait arrivé dans les boîtes aux lettres s'il n'y avait pas eu de mobilisation avant". Nicolas n'est pas le seul à douter. Sur le rond-point du Super U de Devecey ce samedi, Sylvie et son fils sont venus agiter leur pancarte pour remercier les habitants de s'être mobilisés, mais cette habitante n'est pas entièrement rassurée. "La mairie a fait beaucoup de choses en sous-marin, dit-elle. On a appris que récemment qu'il y avait ce projet, qui était pourtant déjà bien avancé, avec des rendez-vous avec les investisseurs. Ça n'inspire pas confiance", ajoute Sylvie.

Les habitants restent méfiants

D'autres habitants préfèrent croire en la parole du maire de Devecey. Charles assure qu'"en face-à-face", le maire lui a dit : "le projet est enterré, c'est fini". Néanmoins cet habitant reste sur ses gardes puisque aucun document officiel sur l'abandon du projet d'usine de méthanisation n'est signé. "On a connu au niveau national des choses, les yeux dans les yeux, on fera pas ça et puis c'était l'inverse" se souvient Charles.

Arnaud Nellinger, le président de l'association "J'aime Devecey" ne crie pas victoire non plus. Mais il est satisfait, dit-il, d'avoir fait changer d'avis le maire. "Je remercierai quand même l'équipe municipale, confie cet habitant, d'avoir écouté notre mécontentement. C'est tout à leur honneur".

L'arrêt du projet de construction d'une usine de méthanisation, la plus grande de France, devrait être entérinée le 25 mai 2018, en conseil municipal.