Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 100% DFCO

A Dijon, comment le DFCO se protège du Covid-19

-
Par , France Bleu Bourgogne

Pas de déplacement en Alsace pour les joueurs dijonnais. Le match amical face à Strasbourg est annulé après la découverte de cinq cas de Covid au sein du Racing. Au fait, comment le DFCO se protège-t-il de l'épidémie ? On vous l'explique ici.

Le coach Stéphane Jobard demande à ses joueurs des respecter des règles strictes : plus de vestiaires pour l'instant
Le coach Stéphane Jobard demande à ses joueurs des respecter des règles strictes : plus de vestiaires pour l'instant © Radio France - Olivier Estran

"Ne pas aller jouer face à Strasbourg est forcément une déception, mais comment faire autrement ?" soupire Stéphane Jobard, l’entraîneur du DFCO. Vous l'avez entendu et lu sur France Bleu, le match amical de ce mardi est annulé après la découverte de cinq cas de Covid-19 au sein de l'équipe du Racing. Le coronavirus au sein d'une équipe , c'est la hantise de tous les clubs pros. Le grain de sable qui paralyse toute une préparation, voir le debut de saison.

Tests PCR et plus de vestiaires

"Nos joueurs ont droit a un bilan sanguin tous les mois, explique Stéphane Jobard, et puis un test PCR ( le fameux ecouvillon plongé au sein de chaque narine)  avant chaque rencontre. Pour l'heure , tous les résultats sont négatifs. On va mener d'autres d'autres dépistages PCR ce mardi en vue de la rencontre en fin de semaine face à Metz."

"On a mis en place au quotidien un protocole très strict avec prise de températures à l'arrivée au stade, et désinfection au gel hydroalcoolique. Les joueurs n'ont plus droit aux vestiaires, ils se changent chez eux. On a juste maintenu quelques séances de balnéothérapie."  

"Les joueurs acceptent très bien ces conditions personne ne les conteste. Tout le monde sait qu'on agit pour un intérêt commun, pour se protéger soi-même, protéger nos familles et notre équipe. On est conscients de ce qui se passe en dehors de nos murs. Ce qui vient d'arriver à Strasbourg pourrait éventuellement arriver à l'approche du championnat. On vit avec une épée de Damoclès au dessus de la tête. De toutes façons, on a pas d'autre choix que de s'adapter pour pouvoir continuer à faire vivre notre activité."

Un match face à Metz à huis-clos et en formule inédite

Pour éviter de prendre des risques et compromettre leur début de saison, les joueurs du DFCO vont recevoir vendredi Metz en match amical à huis-clos. Les deux équipes en profitent pour tester une formule singulière: tout d'abord, elles joueront à 10H30 le matin, "à la fraîche" pour éviter des températures qui s'annoncent très élevées. Ensuite , ce sera un match en trois mi-temps de 45 minutes (on devrait dire tiers-temps comme au hockey). Une formule allongée pour faire tourner un maximum de joueurs. " Je ne sais pas si vraiment tout l'effectif va jouer, détaille Stéphane Jobard, mais je vais en profiter pour tester plusieurs combinaisons." Notez que le deuxième match amical à domicile face à Nîmes le 15 août devrait se dérouler en présence des supporters. La décision reste encore à confirmer en fonction de l’évolution de la situation épidémique.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess