Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

A Dijon, des côte-d'oriens médaillés pour par le préfet pour leurs actes de bravoure

jeudi 14 juin 2018 à 19:43 Par Thomas Nougaillon, France Bleu Bourgogne

L'un a formé des milliers de secouristes et contribué à sauver de très nombreuses vies partout en France lors de matchs de foot, de fêtes de la musique. L'autre est intervenu pour dégager des victimes des décombres lors de tremblements de terre. Ils ont été médaillés en préfecture ce jeudi à Dijon.

Les médailles remises ce jeudi 14 juin 2018 dans les Jardins de la Préfecture
Les médailles remises ce jeudi 14 juin 2018 dans les Jardins de la Préfecture © Radio France - Thomas Nougaillon

Un beau soleil et des uniformes. Ce jeudi après-midi, dans les jardins de la préfecture de Côte-d'Or devant une cinquantaine de personnes, le nouveau préfet, Bernard Schmeltz, a remis douze Croix du Combattant, une médaille de la Protection Militaire du Territoire et trois médailles de la Sécurité Intérieure. 

Les médaillés de la promotion 2018 sur les marches de la préfecture de Côte-d'Or en compagnie du préfet Bernard Schmeltz - Radio France
Les médaillés de la promotion 2018 sur les marches de la préfecture de Côte-d'Or en compagnie du préfet Bernard Schmeltz © Radio France - Thomas Nougaillon

Des décorations décernées à des militaires mais aussi à des civils. Tous ces récipiendaires ont en commun d'avoir fait briller les valeurs de notre République grâce à leur dévouement, leur abnégation et leur courage.  C'est le cas de Daniel Vignal, 72 ans. Secouriste à la Protection Civile de Côte-d'Or il a reçu la Médaille de la Sécurité Intérieure pour son engagement humanitaire. 

Cet ancien cheminot, habitant du quartier des Bourroches, est intervenu notamment lors des tremblements de terre en Égypte ou à Phuket en Thaïlande lors du tsunami de décembre 2004. "Ma première mission remonte à 1992 au Caire, sur place, nous avons sortis pendant cinq jours des morts de sous les gravats. Dans le secteur où on était on a extrait 75 morts au total, ça m'a hanté pendant des nuits entières" explique le septuagénaire toujours aussi ému plus de trente ans après.  

Daniel Vignal

Photo extraite d'un livre réalisé par les enfants de Daniel Vignal au sujet de ses interventions à travers le monde (Daniel est le 8e en partant de la gauche sur la première rangée) - Radio France
Photo extraite d'un livre réalisé par les enfants de Daniel Vignal au sujet de ses interventions à travers le monde (Daniel est le 8e en partant de la gauche sur la première rangée) © Radio France - Thomas Nougaillon

Daniel Georges, lui est un ancien postier, il a 71 ans. Il a reçu lui aussi la Médaille de la Sécurité Intérieure pour ses activités de formateur, depuis 1982, au sein de l'association des secouristes UNASS 21. "Apprendre un geste tout simple ça peut sauver une vie" assène ce bénévole.

"On met la personne en position latérale de sécurité, c'est un geste simple, la personne est inconsciente, mais si on le fait pas elle avale sa langue et elle meurt". Combien de personnes Daniel Georges a t-il sauvé ? "Moi personnellement, j'en sais rien, peut-être 10-15 personnes, j'ai jamais compté". 

Daniel Georges

Daniel Georges et Daniel Vignal ont été chamarrés par le préfet de Cöte-d'Or  - Radio France
Daniel Georges et Daniel Vignal ont été chamarrés par le préfet de Cöte-d'Or © Radio France - Thomas Nougaillon

Mais attention parce toute décoration peut-être retirée explique le préfet Bernard Schmeltz. "Une décoration ne confère aucun droit, aucun avantage, une décoration créé même des obligations, à commencer par le fait de devoir rester toujours aussi digne qu'avant d'avoir été décoré". On peut même être destitué. "C'est le cas notamment pour certaines personnes qui commettent des actes répréhensibles et sont condamnées". 

Bernard Schmeltz

Bernard Schmeltz, le nouveau préfet de Bourgogne-Franche-Comté et de Côte-d'Or dans son bureau à la préfecture - Radio France
Bernard Schmeltz, le nouveau préfet de Bourgogne-Franche-Comté et de Côte-d'Or dans son bureau à la préfecture © Radio France - Thomas Nougaillon

Gageons que cela ne sera pas le cas pour Daniel Vignal, inlassable bénévole devant l'éternel, qui a également œuvré en France au profit des sinistrés d'AZF à Toulouse ou lors du Naufrage de l’Amoco Cadiz en Bretagne. Il a quitté la protection civile mais cet homme a d'autres projets en tête dans l'humanitaire. Quant à Daniel Georges, lui, a décidé de ne plus être formateur, place aux jeunes, mais il sera toujours là au cas où pour leur donner un coup de main.  

Patrick Petot, ancien cheminot, a lui aussi reçu la médaille de la sécurité intérieure. Il est président de l'association départementale de la protection civile de Côte-d'Or.  - Radio France
Patrick Petot, ancien cheminot, a lui aussi reçu la médaille de la sécurité intérieure. Il est président de l'association départementale de la protection civile de Côte-d'Or. © Radio France - Thomas Nougaillon

La Croix du Combattant créée en 1930 à l'intention des Poilus de la Grande Guerre est toujours remise aujourd'hui. Depuis 2015 tous les militaires ayant participé à une opération extérieure d'au moins 120 jours peuvent l'obtenir. Quant à la médaille de la sécurité intérieure c'est une décoration civile et militaire française créée en 2012. Elle est décernée (et éventuellement retirée) par le ministère de l'Intérieur.

Ce vendredi sur l'antenne de France Bleu Bourgogne (98.3 ou 103.7) vous entendrez le très émouvant témoignage de Patrick Petot. Ce secouriste nous racontera comment il a été amené à intervenir à Nice suite aux attentats du 14 juillet 2016. Interview à écouter à 7h25. A réécouter ci dessous.

Patrick Petot

  • Vous entendrez également les "Trois Idées Reçues" sur les cérémonies de remise de médailles en compagnie du préfet Bernard Schmeltz à 7h12 et 8h42. 

Les "Trois Idées Reçues" avec Bernard Schmeltz