Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Doubs, la mairie juge l'installation du cirque Achille Zavatta Fils illégale

-
Par , France Bleu Besançon

La mairie de Doubs proteste contre l'installation du cirque Achille Zavatta Fils près du stade de foot depuis mardi. Elle la juge hors-la-loi.

Le cirque Achille Zavatta Fils s'est installé près du stade à Doubs
Le cirque Achille Zavatta Fils s'est installé près du stade à Doubs © Radio France - Marianne Naquet

A Doubs, l'arrivée du cirque Achille Zavatta Fils provoque la polémique. Il s'est installé mardi près du stade de foot et a donné plusieurs représentations ce week-end, au grand dam de la mairie qui juge son installation illégale. Elle a pris un arrêté pour interdire le cirque. 

"On n'est pas contre les cirques", dit le premier adjoint Laurent Petit. Simplement la mairie préfère limiter les rassemblements à cause du coronavirus. Et selon elle l'équipe du cirque n'a pas déposé de protocole sanitaire.

Alors malgré l'interdiction, la troupe est restée et elle se produit. Du côté de ses responsables, on explique qu'on respecte les gestes barrières avec distanciation sociale à la caisse, port du masque et sens de circulation dans le chapiteau par exemple. Et une demande d'autorisation a été déposée à la préfecture samedi, affirment-ils. 

Le cirque dit respecter les gestes barrières
Le cirque dit respecter les gestes barrières © Radio France - Marianne Naquet

Alors pas tout à fait, selon les autorités, le cirque a bien voulu déposer un dossier, mais 15 minutes avant la représentation samedi. Impossible de la traiter. Selon la préfecture, le cirque a été verbalisé pour non respect de l'arrêté pris par le préfet. Il interdit les rassemblements de plus de 10 personnes qui sont non déclarés. Et le cirque s'expose à d'autres amendes, tant qu'il n'aura pas le feu vert de la préfecture.Des amendes de plus en plus élevées. En attendant, samedi, une centaine de personnes ont assisté au spectacle samedi sous le chapiteau.

Le cirque a prévu de donner encore des représentations mercredi à 18h, vendredi à 20h, samedi et dimanche à 18h.

De son côté, la mairie a porté plainte pour stationnement illégale et vol d'électricité. Le cirque assure lui avoir souscrit un contract EDF et ils vont payer l'eau.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess