Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

A Epernay, les policiers demandent des renforts et le soutien des habitants

mercredi 10 octobre 2018 à 19:13 Par Sophie Constanzer, France Bleu Champagne-Ardenne

Des fonctionnaires de la police nationale ont fait signé une pétition aux habitants ce mercredi 10 octobre au centre ville d'Epernay. Action inédite de la part des policiers sparnaciens qui dénoncent le manque d'effectifs dans leur commissariat.

Une quinzaine de fonctionnaires de police se sont relayés pour faire signer la pétition.
Une quinzaine de fonctionnaires de police se sont relayés pour faire signer la pétition. © Radio France - Sophie Constanzer

Épernay, France

Pas de manifestation avec slogan mais un stand au centre ville avec une pétition : voilà comment les fonctionnaires de police d'Epernay ont décidé d'interpeller les habitants d'Epernay sur le manque de moyens humains du commissariat. "15 % en moins !" annonce un fonctionnaire à des habitants qui passent devant la Poste. En un peu plus de trois heures de présence, plus de 400 signatures ont été récoltées. 

Les dossiers s'accumulent et on comprend la colère des plaignants 

Et Frédéric Hubert, délégué syndicat du syndicat Alliance au commissariat de police d'Epernay, raconte les "trous" dans le planning : "Dans une unité, il y a deux mois, il y avait encore 8 fonctionnaires... là on est plus que 5. A savoir qu'un adjoint de sécurité va bientôt nous quitter pour renforcer une autre unité, donc on ne sera plus que 4 !". Officiellement, il y a 68 fonctionnaires -tous services confondus- au commissariat d'Epernay selon le syndicat Alliance, mais ça ne tient pas compte des récents départs, des détachements de personnels à Reims qui ne sont "pas décomptés". 

Le manque d'effectifs se ressent surtout, selon certains, au deuxième étage du commissariat au niveau des services enquêteurs. "Par enquêteur, c'est plusieurs centaines de dossiers à gérer, et à ce jour les fonctionnaires du Pôle judiciaire sont noyés sous les procédures... les dossiers s'accumulent et on comprend la colère des plaignants qui se demandent pourquoi leur dossier n'est pas traité", souligne Frédéric Hubert. 

Un futur nouveau commissariat neuf à Epernay mais une "coquille vide" ? 

Les fonctionnaires de police d'Epernay ont obtenu du ministère de l'intérieur au début de l'année la promesse d'un commissariat tout neuf, après des années de combat. Mais ça ne règle pas tout explique Fabrice Poly, délégué régional Alliance dans le Grand Est, qui prend l'exemple du commissariat de Longwy en Lorraine : "dans cette ville, l'Etat s'était engagé à maintenir 92 policiers et actuellement il y en a 74 dans un commissariat tout neuf ! Epernay risque de connaître le même sort : _c'est pas parce qu'un commissariat va sortir de terre, que l'Etat va y consacrer des moyens humains"_