Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

À Evron, il y aura bientôt 8 caméras de vidéo-protection

mercredi 29 novembre 2017 à 6:09 Par Germain Treille, France Bleu Mayenne

Selon les informations de France Bleu Mayenne, des caméras de vidéo-protection seront prochainement installées en périphérie et dans le centre ville. Pour la municipalité, déployer ce dispositif est nécessaire.

Une caméra de vidéo-protection (Illustration)
Une caméra de vidéo-protection (Illustration) © Maxppp - Damien Gautier

Évron, France

Les actes d'incivilité, les vols ont plutôt tendance à augmenter sur Evron et sa région ces derniers temps. Alors, bien évidemment, ce n'est pas la ville la plus dangereuse du monde mais ce dispositif répond à un sentiment croissant d'insécurité souligne Joël Balandraud, le maire d'Evron : "comme dans beaucoup de villes mayennaises, on est un peu embêté à chaque fois qu'on a des épisodes qui vont de la simple incivilité à des vols plus importants pour nos entreprises".

8 caméras opérationnels à l'automne 2018 et peut-être davantage d'ici 2 à 3 ans

Dans un premier temps, 8 caméras seront installées, 5 en périphérie, 3 dans le centre. Tout sera opérationnel à l'automne prochain. Bonne idée selon cet habitant qui cela dit redoute le "flicage" de la population : "si c'est pour le vandalisme, si c'est pour les agressions, tout le monde est d'accord. Après, de la surveillance ça va donner quelque chose mais si c'est pour 'fliquer" ça ne sert à rien".

Ce n'est pas de la surveillance généralisée, c'est de la vidéo-protection nuance Joël Balandraud, il s'en explique : "la vidéo-protection a une double ambition, pour de la dissuasion et pour aider les enquêtes de gendarmerie. Il n'y a personne derrière les caméras 24h/24h. Il faut une autorisation du Procureur de la République pour pouvoir visionner des images qui correspondent à des timings très précis". La municipalité d'Evron pourrait déployer 9 autres caméras sur son territoire d'ici 2 à 3 ans.