Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

À Excideuil, une messe célébrée en araméen pour les Chrétiens d'Orient qui vivent en Dordogne

dimanche 30 septembre 2018 à 22:18 Par Emeline Ferry, France Bleu Périgord

Une messe a été dite en araméen, la langue de Jésus, ce dimanche en l'église d'Excideuil. Une façon de célébrer les familles de Chrétiens d'orient qui ont fui l'Irak pour venir s'installer en Dordogne.

C'est le père Amir Jajé, originaire de Bagdad, qui a célébré la messe.
C'est le père Amir Jajé, originaire de Bagdad, qui a célébré la messe. © Radio France - Emeline Ferry

Excideuil, France

Une messe dans la langue de Jésus. Ce dimanche 30 septembre, des chants en araméen ont résonné dans l'église d'Excideuil. Organisée par l'association "Chrétiens d'Orient Périgord", la messe a été dite dans la langue de ces Chrétiens qui ont fui leur pays, l'Irak, à cause de la guerre et de l'État islamique. 

C'est le père Amir Jajé, originaire de Bagdad, qui a célébrée la messe. Dans un français parfait, il explique : "C'est très important pour ces gens-là parce que cette langue fait partie de leur histoire. C'est leur langue maternelle. Même s'ils vivent en Europe, leurs racines sont occidentales, c'est important pour eux d'entendre de temps en temps une messe en araméen"

Devant une quarantaine de fidèles, le prêtre a entonné des chants en français, en arabe et en araméen. Mayyadah et sa fille Nour sont très émues en les entendant. "Ça fait longtemps que je n'avais pas entendu de messe en araméen", confie la maman. "Ça me rappelle beaucoup de choses, ça fait plaisir", ajoute sa fille de 10 ans. Comme cinq autres familles, la famille de Mayyadah est installée en Dordogne. Elle a dû fuir la guerre et les persécutions, et a emménagé à Chenaud depuis deux ans. 

Les Chrétiens d'Orient et les paroissiens périgourdins ont partagé leurs cultures pendant cette messe. - Radio France
Les Chrétiens d'Orient et les paroissiens périgourdins ont partagé leurs cultures pendant cette messe. © Radio France - Emeline Ferry
Tanios et sa soeur Nour sont arrivés en France il y a deux ans. - Radio France
Tanios et sa soeur Nour sont arrivés en France il y a deux ans. © Radio France - Emeline Ferry