Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Felletin, les 200 jeunes du SNU satisfaits de leur séjour !

-
Par , France Bleu Creuse

Ils sont à la tache depuis maintenant une semaine et demi, au lycée des métiers et du bâtiment de Felletin. Les 200 jeunes volontaires au service national universel (SNU) en Creuse tirent un bilan satisfaisant de leur expérience, à deux jours de leur départ.

Les 200 jeunes vont quitter Felletin ce vendredi.
Les 200 jeunes vont quitter Felletin ce vendredi. © Radio France - Simon Soubieux

C'est déjà bientôt la fin pour l'expérimentation du SNU en Creuse. Depuis maintenant une semaine et demi, plus de 200 adolescents venus de toute la France ont investi les locaux du lycée des métiers et du bâtiment de Felletin. Un SNU qui fait la part belle au civisme, à la citoyenneté, à la laïcité, à l'histoire ou encore à l'activité physique. 

"C'est un rythme très fatigant, mais c'est ce que nous sommes venu chercher." Matthias, un jeune du SNU de 15 ans 

L'expérimentation, comme dans douze autres départements français, se termine déjà ce vendredi, après deux semaines. 

L'occasion de tirer le bilan avec les jeunes concernés. Si pratiquement tous concèdent que le rythme est "fatigant et intense", le même nombre se dit extrêmement satisfait de son séjour : "C'est sûr que tout le monde n'est pas habitué à _se lever à 6 h du matin et à se coucher à 23 h_, mais c'est aussi ce que nous sommes venus chercher : l'autorité, la discipline et le savoir-vivre.", explique Matthias, un jeune de 15 ans venu du Vaucluse. 

"Vivre sans téléphone portable, ce n'est pas si difficile que ça !" Lalia, une jeune du SNU de 16 ans 

Il a tout de même fallu trouver le rythme pour beaucoup de jeunes ("au début c'était très dur mais au bout de trois ou quatre jours ça va mieux"), mais aujourd'hui les jeunes pourraient poursuivre au-delà de vendredi : "J'aimerai énormément rester car je me suis fait énormément d'amis", avoue Hugo, jeune de 15 ans. 

Étonnant : même l'interdiction du téléphone portable (ils ne sont autorisés à l'utiliser uniquement 45 minutes par jour) n'a pas l'air d'avoir fait souffrir les adolescents :

Les jeunes du SNU privés de téléphones portables.

Les 200 jeunes vont donc quitter les lieux ce vendredi. 

Le service national universel, d'une durée d'un mois, devrait être généralisé dans toute la France d'ici 2021. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess