Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Gennevilliers, le collectif "JeuneVilloiz" veut faire bouger les choses !

-
Par , France Bleu Paris

Leur collectif est né il y a quelques mois seulement. Les voilà déjà sur le terrain. Les "JeuneVilloiz" a été créé par quelques demoiselles de Gennevilliers, dans les Hauts-de-Seine. Elles ont entre 16 et 17 ans et veulent notamment changer le regard porté sur les jeunes.

Une dizaine de membres du collectif JeuneVilloiz pour préparer cette première maraude
Une dizaine de membres du collectif JeuneVilloiz pour préparer cette première maraude © Radio France - Clémence Gourdon Negrini

Tout est né d'un constat : "il faut valoriser la place des filles et changer l'image des jeunes !". C'est comme ça que le collectif "JeuneVilloiz" voit le jour, d'abord composé de sept filles. Puis, elles sont régulièrement accompagnées par des garçons. Pour leur première action, la dizaine de jeunes a choisi de faire une maraude, de Gennevilliers à la Gare Saint Lazare. 

Ce vendredi ils ont préparé 50 "kits" pour les distribuer à des sans-abris. Des sandwichs, de l'eau, des gâteaux, mais aussi des gants, des bonnets, des produits d'hygiène, ou encore des ours en peluche pour les enfants. Une action rendue possible par l'aide du service jeunesse de la ville, mais aussi de la banque alimentaire et de quelques particuliers.

Je n'ai même pas les mots. Il y a des enfants. Les gens ne doivent pas vivre comme ça dans la rue. Ça nous permet d'ouvrir les yeux, d'être plus humble".

La plupart d'entre eux était déjà engagé dans la vie associative, via le service jeunesse de la ville de Gennevilliers. Pour cette première maraude, c'est Rkia qui les a accompagné. L'animatrice est fière de ces jeunes qu'elle considère comme la relève. C'est notamment leur maturité qui surprend : "certains SDF se sont énervés contre eux. Ils ont très bien réagit et n'ont pas insisté. Certains ont expliqué qu'ils comprenaient, que tout le monde avait de la fierté et que c'était difficile de se sentir assisté". 

Le collectif voudrait faire une maraude par mois. Pour ça, ils comptent sur l'aide d'associations et de particuliers, via des appels aux dons sur leur page facebook. Mais le projet est aussi culturel et sportif. Un tournoi de football féminin sera notamment organisé. 

La première maraude des "JeuneVilloiz", de Gennevilliers à la Gare Saint Lazare

Les JeuneVilloiz préparent une cinquantaine de sachets pour leur maraude. A l'intérieur, des kits d'hygiène, des sandwichs, de l'eau, mais aussi des gants et des chaussettes.
Les JeuneVilloiz préparent une cinquantaine de sachets pour leur maraude. A l'intérieur, des kits d'hygiène, des sandwichs, de l'eau, mais aussi des gants et des chaussettes. © Radio France - Clémence Gourdon Negrini
Choix de la station

À venir dansDanssecondess