Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

À Grenoble, l'établissement français du sang collecte du sang pour Halloween

lundi 29 octobre 2018 à 18:55 Par Justine Dincher, France Bleu Isère

L'EFS organise deux collectes un peu particulières pour Halloween le mercredi 31 octobre à Grenoble. Objectif : trouver de nouveaux donneurs pour faire face à l'épuisement des stocks dans la région depuis la rentrée de septembre.

Deux collectes sont organisées à Grenoble mercredi 31 octobre. (image d'illustration)
Deux collectes sont organisées à Grenoble mercredi 31 octobre. (image d'illustration) © Maxppp - Matthieu Botte

Grenoble, France

À Grenoble, l'établissement français du sang (EFS) se transforme en repère à vampires ! Pour attirer de nouveaux donneurs, l'EFS organise mercredi 31 octobre deux collectes spéciales pour Halloween. Le site de prélèvements de la Tronche va être décoré pour l'occasion, les agents déguisés, pour une grande collecte entre 9 heures et 13h30. Une équipe sera également à l'intérieur du centre commercial Grand'Place pour une collecte entre 9 heures et 12h15. 

Le but de ces deux opérations, intitulées "même pas peur, je donne mon sang", est de "dédramatiser" le don du sang, "d'amener une ambiance un peu plus festive et ludique avec un environnement qui n'est pas médical". Il s'agit bien sûr, in fine, de remplir les stocks de sang qui sont très limités en ce moment.

Des donneurs moins nombreux, des stocks "préoccupants"

Depuis le mois de septembre, en région Auvergne-Rhône Alpes, il y a eu 20% de donneurs en moins que d'habitude, "ce qui n'est pas le cas sur les autres régions". La météo très clémente pourrait ne pas avoir encouragé les dons et la générosité des donneurs l'été dernier pourrait aussi être liée. "Cet été, on a lancé un appel urgent au niveau national et les donneurs de notre région se sont beaucoup mobilisés. On se rend malheureusement compte depuis quelques années que la population attend ces appels urgents pour se mobiliser", explique Cécile Ardilouze de l'EFS à Grenoble. 

Les stocks sont actuellement "en dessous de 10 jours". Avec les vacances scolaires et l'arrivée prochaine d'épidémies de maladie qui empêchent de donner son sang, "la situation est assez préoccupante à cette période de l'année".