Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Guéret les rues sont renommées avec des noms de femmes creusoises pour le 8 mars

-
Par , France Bleu Creuse

Une trentaine de personnes s'est rassemblée ce dimanche pour la Journée international des droits des femmes. Pour l'occasion, le planning familial et le Centre d'information sur les droits des femmes et des familles ont rebaptisé les rues creusoise avec des noms de femmes, personnalités locales.

Sept plaques ont été apposées dans certaines rues de Guéret
Sept plaques ont été apposées dans certaines rues de Guéret © Radio France - Mélanie Kuszelewicz

Une trentaine de personnes s'est réunie à Guéret ce dimanche 8 mars à l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes. Le planning familial et le Centre d'information sur les droits des femmes et des familles a décidé de renommer certaines rues avec des noms de femmes, comme des personnalités creusoises. 

10% de plaques au nom de femmes à Guéret

La rue George Sand renommée par le vrai nom de l'écrivaine Amantine Aurore Dupin
La rue George Sand renommée par le vrai nom de l'écrivaine Amantine Aurore Dupin © Radio France - Mélanie Kuszelewicz

Le rassemblement dans le square Jorrand commence par un chiffre éloquent : "Comme dans de nombreuses villes, il n'y a qu'une dizaine de plaques féminines contre 200 plaques masculines" déclare Cécile Lemaigre du planning familial. Le groupe démarre sa déambulation dans la ville avec un premier arrêt rue George Sand. "Ce n'est pas son vrai nom, pour publier elle a été obligée d'en changer, mais elle s'appelle Amantine Aurore Dupin". L'écrivaine change de nom en 1832 pour écrire son roman Indiana. Elle est notamment connu en Creuse pour avoir séjourné au château de Boussac et pour y avoir découvert tapisserie de la dame à la licorne 1841. D'autres femmes creusoises sont mises à l'honneur comme Pierrette Sartin, poétesse, écrivaine et sociologue creusoise. Le groupe scolaire Roger Cerclier est rebaptisé Léa Pailloux, directrice d'école à la Courtine et résistante. Et certains noms sont féminisés. Le Chemin des Amoureux se transforme en Chemin des Amoureuses pour la journée. 

Encore et toujours dénoncer l'inégalité entre les hommes et les femmes

Le Chemin des Amoureux est rebaptisé le Chemin des Amoureuses
Le Chemin des Amoureux est rebaptisé le Chemin des Amoureuses © Radio France - Mélanie Kuszelewicz

Pour les manifestantes, il y a encore une long chemin à faire avant que la place de la femme soit reconnue. "Il faut encore se battre pour que les femmes soient reconnues à l'égale des hommes", dit Cathy Saint-Laurentaise. "Ce sera une grande victoire quand on ne sera plus dans l'obligation d'organiser ces journées internationales des droits des femmes", affirme Régine "C'est important d'être là pour dénoncer les féminicides, mais aussi pour dénoncer la réforme des retraites où les droits des femmes risquent de diminuer encore par rapport à ce qui existe, il y a tellement d'aspects..." ajoute la travailleuse sociale. 

Dans le cortège, quelques hommes ont également fait le déplacement comme Nathan : "Pour moi c'était une évidence de venir aujourd'hui. Nous sommes en minorité mais c'est une bonne chose je pense", indique le trentenaire. Etant né homme, je ne me rends pas forcément compte des avantages que j'ai, mais à force de parler avec des femmes je me rends bien compte qu'au boulot, dans la vie de tous les jours, je suis complètement avantagé et je n'ai jamais compris pourquoi." La marche s'est poursuivie dans les rues de Guéret jusqu'en fin de matinée. 

Avenue de Laure, on place la plaque de Pierrette Sartin
Avenue de Laure, on place la plaque de Pierrette Sartin © Radio France - Mélanie Kuszelewicz
Choix de la station

À venir dansDanssecondess