Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Guéret, un salon de coiffure récupère vos cheveux coupés pour dépolluer les mers et océans

-
Par , France Bleu Creuse, France Bleu

Laurie Borde, coiffeuse installée à Guéret, récupère les cheveux coupés de ses clients. Ils sont assemblés en boudins par une association varoise, et expédiés dans le monde entier. Car les cheveux, ultra absorbants, sont de plus en plus utilisés pour endiguer les pollutions des mers et océans.

200 coupes de cheveux sont nécessaires pour remplir un sac kraft. Laurie Borde met environ trois semaines à atteindre cet objectif, et pouvoir ainsi envoyer cette récolte à l'association
200 coupes de cheveux sont nécessaires pour remplir un sac kraft. Laurie Borde met environ trois semaines à atteindre cet objectif, et pouvoir ainsi envoyer cette récolte à l'association © Radio France - Jeanne Daucé

Vos cheveux ont un super pouvoir : ils sont ultra absorbants. Ils peuvent ainsi absorber les graisses et les hydrocarbures : nos cheveux sont donc devenus des alliés incontournables pour lutter contre la pollution de nos mers et océans. À Guéret, Laurie Borde, gérante du salon Le Florysia, au 37 avenue du Docteur Manouvrier, fait partie des quelques 3.000 salons métropolitains à envoyer les cheveux coupés de ses clients à l'association Coiffeurs Justes. En Creuse, trois salons sont adhérents de cette association.

"Les cheveux coupés sont des déchets, autant qu'ils soient utiles"

Cette association basée dans le Var constitue ensuite des boudins, en remplissant des filets de boules de cheveux avant de les expédier aux quatre coins du monde, pour dépolluer les ports mais aussi endiguer les marées noires, par exemple. Ils sont ensuite placés dans l'eau, comme des lignes de délimitation dans les espaces de baignade.

Laurie Borde est adhérente de l'association depuis mars 2020. Elle avait déjà l'habitude de récupérer les cheveux de ses clients pour éviter de trop en jeter. "Certains de mes clients demandaient des cheveux coupés pour leurs jardins ! Car les cheveux ont un fort pouvoir répulsif : ils dissuadent notamment les taupes de faire des trous et l'odeur des différents produits sur les cheveux les fait fuir", explique-t-elle. 

Mais quand la jeune femme a entendu parler de l’association, cela lui a paru logique de se mobiliser. "Les cheveux coupés sont des déchets, qui vont de toute façon finir à la poubelle. Alors autant qu’ils soient utiles : c'est un petit geste pour les coiffeurs, un grand pour notre planète, souligne la coiffeuse guérétoise. J’ai 26 ans, je fais partie de la jeune génération ; je n’ai pas encore d’enfant, mais j’ai envie qu’ils vivent sur une planète qui est moins polluée qu’aujourd’hui !"

200 coupes pour remplir un sachet

La jeune femme achète des sachets kraft pour un euro le sac ; ils peuvent contenir jusqu’à deux kilos de cheveux, soit l’équivalent de 200 coupes. "200 coupes, ça va vite ! Les dames qui viennent se faire désépaissir les cheveux, les hommes qui même se font couper des petites masses... En trois semaines, ces sachets sont remplis !

Laurie Borde attend d’avoir plusieurs sachets avant de les envoyer dans le Var, car les frais de port sont à sa charge - environ 15 euros pour trois paquets envoyés. Les clients peuvent donner un petit coup de pouce, grâce à une tirelire disposée à l’accueil. 

Mais qu’importe ces contraintes. Laurie Borde se réjouit de savoir que les trois sacs qu’elle a déjà envoyés ont été très utiles : ils ont été utilisés pour endiguer la marée noire qui a eu lieu à l’île Maurice, en août dernier. Cette pollution était survenue après le naufrage d’un navire de marchandises. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess