Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
DOSSIER : Coronavirus

Confinement : à l’Ehpad de Sillingy, la reprise des visites est un soulagement

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

Interdites depuis le 11 mars, les visites ont repris sous certaines conditions dans les Ehpad. En Haute-Savoie, l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes de Sillingy a organisé ce jeudi ses premiers rendez-vous. Un moment de bonheur pour les résidents et les familles.

L’émotion est là, intense. Pour la première fois depuis un mois et demi, Yvonne se retrouve en face de son fils. "Quel bonheur !", souffle la dame aux 96 printemps. "Je suis contente de te voir." Parler, se regarder, mais Bernard ne pourra pas serrer sa mère dans ses bras, ni l’embrasser. Les règles imposées pour limiter la propagation du coronavirus sont strictes. "Mais même dans ces conditions, dès que j’ai appris que l’Ehpad de Sillingy mettait en place ces rencontres, je suis tout de suite venu." 

REPORTAGE - A l’Ehpad de Sillingy, la reprise des visites est un soulagement.

Ce jeudi, Bernard a enfin pu rendre visite à sa mère à l'Ehpad de Sillingy (Haute-Savoie). Il ne l'avait plus revue depuis un mois et demi.
Ce jeudi, Bernard a enfin pu rendre visite à sa mère à l'Ehpad de Sillingy (Haute-Savoie). Il ne l'avait plus revue depuis un mois et demi. © Radio France - Richard Vivion

Pas de contacts physiques

Les retrouvailles durent une demi-heure. Tout est cadré, réglementé. Pour pouvoir assurer ces visites, l’Ehpad Le bosquet de la Mandallaz à Sillingy (*) a fait installer un chapiteau sur le parking situé devant l’établissement. "Nous avons travaillé avec la mairie", indique Virginie Pommier. "Les rencontres se font là, une seule personne de la famille (obligatoirement majeure) est autorisée", poursuit la responsable de de la vie sociale de l’Ehpad. Les visiteurs doivent également porter un masque et se désinfecter les mains.  

Pour organiser les visites des familles, l'Ehpad de Sillingy (Haute-Savoie) a fait installer un chapiteau sur son parking.
Pour organiser les visites des familles, l'Ehpad de Sillingy (Haute-Savoie) a fait installer un chapiteau sur son parking. © Radio France - Richard Vivion

Pour le moral 

"Ces visites sont importantes pour nos résidents et notamment pour les plus fragiles", reconnait Virginie Pommier. "On vient de passer un bon moment, témoigne Bernard. Je pense que cela lui a fait plaisir et que cela va lui remonter le moral." Lors de ses conversations téléphoniques avec sa mère, il avait remarqué qu’elle avait tendance à déprimer. "Cela l’a remise en selle. Ce type de rendez-vous permet de maintenir le lien, c’est important." 

Virginie Pommier, directrice de la vie sociale à l'Ehpad Le bosquet de la Mandallaz à Sillingy (Haute-Savoie).
Virginie Pommier, directrice de la vie sociale à l'Ehpad Le bosquet de la Mandallaz à Sillingy (Haute-Savoie). © Radio France - Richard Vivion

(*) L'Ehpad de Sillingy a été durement touché par l'épidémie de Covid-19. Dix-huit de ses résidants sont décédés. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu