Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

A l'espace Malraux de Joué-les-Tours, des détonations et de fausses victimes dans le cadre d'un exercice attentat

lundi 30 octobre 2017 à 14:01 - Mis à jour le lundi 30 octobre 2017 à 15:12 Par Géraldine Marcon et Simon Soubieux, France Bleu Touraine

Plusieurs centaines de personnes sont mobilisées ce lundi après-midi à Joué-les-Tours ; des étudiants infirmiers, des policiers, ou encore des secouristes. Ils participent à une simulation d’attentat, le scénario est celui d'une attaque terroriste à la fin d'un spectacle à l'espace Malraux

Le GIGN prêt à intervenir devant l'espace Malraux.
Le GIGN prêt à intervenir devant l'espace Malraux. © Radio France - Simon Soubieux

Joué-lès-Tours, France

Un exercice de sécurité civile nombreuses victimes se déroule ce lundi après-midi à l'espace Malraux de Joué-les-Tours en Indre-et-Loire. Ce type de simulation sert à tester la mise en oeuvre et la coordination des forces de l'ordre et des services de secours en cas d'attentat. Au total 400 personnes sont mobilisées pour cet exercice, dont 200 étudiants infirmiers de la Croix-Rouge de Chambray-lès-Tours.

Il y a tout juste un an, un exercice similaire mené au stade de la Vallée du Cher avait révélé de nombreux dysfonctionnements, l'objectif de la simulation de ce lundi est aussi de vérifier que les mesures prises depuis sont efficaces.