Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A l'université de Tours, les étudiants peinent à rester motivés derrière leurs écrans

-
Par , France Bleu Touraine

Ils feront partie des derniers déconfinés, les étudiants ne reprendront pas tout de suite les cours en présentiel. L'université de Tours intensifie son système de tutorat pour permettre aux étudiants les plus fragiles de ne pas perdre pieds.

Aymeric vit dans une chambre Crous de 9m2 où il suit ses cours à distance
Aymeric vit dans une chambre Crous de 9m2 où il suit ses cours à distance © Radio France - Perrine ROGUET

Les cours à distance risquent de durer pour les étudiants à l'université. A Tours, le système de tutorat va s'intensifier pour permettre aux étudiants de première année ou ceux en grande difficulté (numérique ou psychologique) de ne pas décrocher " nous craignons évidemment le décrochage " explique Florent Malrieu, vice président de l'université de Tours, en charge de la fomation. 

Fin décembre, la circulaire du ministère de l'enseignement supérieur indiquait qu'une reprise des travaux dirigés, dans la limite de 50% de la capacité d'accueil des salles d'enseignement, pourrait intervenir au plus tôt au cours de la semaine du 20 janvier. Un délais qui n'est aujourd'hui pas envisageable selon Florent Malrieu : "mais dès que nous aurons l'autorisation, nous serons prêts à accueillir les étudiants".

Les cours à distance, pour beaucoup d'étudiants signifient un isolement. Les journées d'études se suivent et se ressemblent, comme pour Aymeric qui vit dans une chambre crous : "Je me lève le matin, j'ai trois pas à faire pour aller me doucher, puis un autre pour aller de ma salle de bain à mon bureau, ensuite je suis devant l'ordinateur toute la journée". Aymeric termine sa licence professionnelle technique d'intervention et d'animation à l'IUT de Tours, il doit rédiger son mémoire : "C'est quasiment impossible, après avoir passé toute la journée devant un écran ça devient difficile de réussir à se motiver".

Les vacances de Noël ont permis à Aymeric de prendre un bol d'air "pour l'instant ça va, mais d'ici deux ou trois semaines quand on va réaliser qu'on est revenus face à nos écrans en permanence, on risque de décrocher". 

Fin novembre, le gouvernement avait annoncé la création de 20.000 jobs étudiants dans les universités pour du tutorat et du soutien. A Tours, le tutorat existe et va être intensifié. Le recrutement des étudiants tuteurs est en cours : " Il s'agit de deux ou trois heures par semaine en plus des cours à distance. Des étudiants de deuxième ou troisième année prennent en charge des groupes de dix étudiants. Ce lien en présentiel permettra aux étudiants de bien aborder leur second semestre" précise Florent Malrieu. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess