Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A la banque alimentaire de la Marne, on retrousse les manches encore et toujours

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

La Banque alimentaire de la Marne a reçu la visite ce vendredi de la secrétaire d'Etat chargée de la jeunesse, venue parler des aides aux associations. La Banque alimentaire qui accueille chaque année près de 600 jeunes. Une aide précieuse surtout en 2020, dans le contexte de crise sanitaire.

Le président de la Banque alimentaire avec la secrétaire d'Etat et le préfet de la Marne.
Le président de la Banque alimentaire avec la secrétaire d'Etat et le préfet de la Marne. © Radio France - Sophie Constanzer

La Banque alimentaire de la Marne a reçu la visite ce vendredi 25 septembre de la secrétaire d'Etat chargée de la jeunesse. Elle est venue rappeler qu'un salarié du privé sur 10 travaille dans une association, et Sarah El Haïry a également précisé que 100 millions d'euros sont débloqués pour les associations pour les aider à faire face à la crise sanitaire. Mais le principal défi pour les associations depuis le début de la crise sanitaire, c'est d'avoir des bras... c'est de trouver des bénévoles ou de remplacer ceux qui sont les plus âgés et qui ne peuvent parfois plus venir. 

D'où l'appel à la jeunesse. "Il y a aujourd'hui la possibilité en cette période d'être accompagné avec des services civiques, ce sont des jeunes qui ont envie de partager pendant 8 mois une mission d'intérêt général et donc les associations elles ont la possibilité d'avoir 100.000 services civiques supplémentaires : c'est une force réelle", explique Sarah El Haïry. 

La grande collecte de novembre doit permettre de reconstituer les stocks.
La grande collecte de novembre doit permettre de reconstituer les stocks. © Radio France - Sophie Constanzer

Pas de manque de bénévoles -pour l'instant- à la Banque alimentaire de la Marne 

Malgré la crise sanitaire, la Banque alimentaire de la Marne a toujours continué son activité auprès des différentes associations qu'elle fournit en denrées alimentaires. Comme dans d'autres associations, le confinement a fait perdre un tiers des effectifs de bénévoles à la Banque alimentaire de la Marne. "On a perdu une vingtaine de bénévoles pendant la période de mars à mi juin et ce manque là a été compensé de deux manières : par des bénévoles déjà habitués qui ont donné plus de temps, et par d'autres bénévoles, des personnes qui se sont retrouvés au chômage ou au chômage partiel...", explique Bernard Caillat, président de la Banque alimentaire de la Marne qui compte 70 bénévoles dans le département. 

Et pour la suite ? "Pas d'inquiétude pour l'instant, mais d'ici la grande collecte de fin novembre il y a encore deux mois et il peut se passer encore plein de choses mais l'objectif on le maintient c'est la collecte". La grande collecte prévue les 27,28 et 29 novembre, permet de collecter chaque année environ 110 tonnes de denrées alimentaires. C'est plus qu'essentiel pour la Banque alimentaire. D'autant qu'avec la crise, les associations, les CCAS, les épiceries solidaires pourraient voir les besoins augmenter dans les prochains mois. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess