Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

A la base de loisirs du Marsan, on attend les visiteurs !

mercredi 1 août 2018 à 6:35 Par François-Pierre Noël, France Bleu Gascogne

Le parking de la base de loisirs du Marsan, à Saint-Pierre-du-Mont est payant depuis le 1er juillet dernier. Bilan pour ceux qui y travaillent : ils réalisent un chiffre d'affaires moins important que les années précédentes. Du coup, ils sont obligés de s'adapter.

Le parking payant aurait fait baisser l'activité économique de la base de loisirs du Marsan au mois de Juillet, selon les professionnels
Le parking payant aurait fait baisser l'activité économique de la base de loisirs du Marsan au mois de Juillet, selon les professionnels © Maxppp - Bats pascal

Mont-de-Marsan, France

François Castets est responsable du restaurant "Fourchette et Sable blanc" à la base de loisirs de Ménasse. Si son chiffre d'affaire des repas midi et du soir n'a pas baissé depuis l'installation du parking payant, il vend beaucoup moins de glaces l'après midi : " On perd environ 40 % de la clientèle, c'est énorme ! Au début , on se disait, c'est l'effet Coupe du Monde (...) est ce que c'est l'affaire de faire payer le parking ? J'en suis persuadé". Avec de telles chiffres, le restaurateur a dû prendre des décisions fortes : " Au mois d'Août, on aura 2 salariés qu'on ne prendra pas à cause des résultats du mois de juillet"

Moins de monde sur le sable, mais aussi pour faire les activités 

Un peu plus loin, Frédéric s'occupe de l'accrobranche. Il travaille à la base de loisirs du Marsan, ce mois de juillet, c'est le "pire" qu'il ait vu depuis qu'il a commencé ici, il y a 12 ans : "C'est super calme, on ne voit personne, ça devient grave, très grave". Pourtant, il y a encore quelques années, la base était remplie selon lui, au niveau de la plage notamment. 

"Par expérience, juillet est moins fréquenté" selon l'agglomération de Mont-de-Marsan

Pour le moment, le bilan du parking payant de la base de loisirs de Menasse est de 3.000 véhicules enregistrés entre le 3 et le 25 juillet 2018. L'an dernier sur les deux mois d'été, 15.000 véhicules avaient été enregistrés. Joël Bonnet est en charge du tourisme pour l'agglomération de Mont-de-Marsan, il "ne peut pas être certain qu'il y ait un impact" du parking payant sur l'activité économique. Le bilan sera fait au mois de septembre, une fois que les résultats de la fréquentation du mois d'août seront connus. Le parking de la base de loisirs de Menasse reste payant jusqu'au 31 août prochain.