Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

A La Bouëxière, mairie et habitants s'opposent à l'expulsion d'une famille albanaise

samedi 7 avril 2018 à 18:19 Par Morgane Heuclin-Reffait, France Bleu Armorique

Samedi matin, plus de 200 habitants se sont rassemblés à l'appel de la mairie de La Boëxière pour protester contre la prochaine expulsion d'une famille albanaise installée dans la commune depuis un an et demi. Elle pourrait se voir notifier un plan de vol retour pour l'Albanie lundi après-midi.

Les habitants de La Bouëxière se sont mobilisés samedi contre l'expulsion de la famille Sazexhiu
Les habitants de La Bouëxière se sont mobilisés samedi contre l'expulsion de la famille Sazexhiu © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

La Bouëxière, France

"On s'attendait à avoir 70 ou 80 personnes, mais on est beaucoup plus nombreux là !", s'exclame le maire Stéphane Piquet. Les bouexièrais sont en effet venus nombreux à la réunion organisée samedi par l'équipe municipale afin d'étudier les solutions éventuelles pour la famille Sazexhiu. Une réunion qui avait lieu le jour même des 30 ans de la mère Anjesa.

Les habitants ont tenu à profiter de l'occasion pour fêter les 30 ans d'Anjesa - Radio France
Les habitants ont tenu à profiter de l'occasion pour fêter les 30 ans d'Anjesa © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Depuis un an et demi, la commune l'accueille sur demande de l'Etat avec son mari Myslim et leurs trois fils nés entre la Grèce, l'Allemagne et Rennes. Ces derniers ont vu leur demande de titre de séjour rejetée malgré plusieurs appels depuis un an. Ils ont reçu en novembre dernier une obligation de quitter le territoire français. Lundi, ils doivent se rendre à la gendarmerie de Liffré, où leur plan de vol pour l'expulsion devrait leur être notifié. Incompréhensible pour Stéphane Piquet : 

C'est l’État qui met cette famille sur notre territoire, on décide de la prendre en charge, et après on dit qu'ils doivent s'en aller. C'est quelque chose qu'on n'arrive pas à comprendre.  

D'autant que Myslim, le père, apprend le français. Les deux aînés, Kostandinos et Kristiano, sont scolarisés sur place.

Préparer des actions de soutien

La mairie a donc organisé une réunion pour permettre aux habitants de poser leurs questions sur l'avenir de la famille. Plusieurs responsables d'associations étaient présents, plutôt pessimistes sur les chances d'obtenir une régularisation. "On a plus aucun recours légal explique Carole Bohanne, responsable du réseau Education Sans Frontières. Vraiment, maintenant, c'est la mobilisation qui peut changer les choses". A commencer par un rendez-vous pris devant la gendarmerie de Liffré lundi après-midi. Certains habitants comptent bien s'y rendre, aux côtés des élus, pour montrer leur soutien. 

D'autres ont signé la pétition de soutien à la sortie de la salle. Quelques riverains comptent même aller plus loin, héberger la famille s'il le faut dans les prochaines semaines pour lui éviter d'être expulsée de force. Plusieurs personnes ont laissé leurs coordonnées aux élus pour être contactés en cas de besoin. Un soutien que la famille Sazexhiu apprécie, même si cela ne dissipe pas leur inquiétude. Un espoir pour être régularisé : une potentielle promesse d'embauche pour Myslim. Ce dernier reste prudent, mais espère que la mobilisation de toute la commune de La Bouëxière lui permette d'y rester avec sa famille.