Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A la crèche du CHU de Caen, l'accueil des enfants jugé "déplorable" par certains parents et salariées

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Des parents et des salariées de la crèche du CHU de Caen alertent syndicats et services de la petite enfance du Calvados. Ils dénoncent des moyens insuffisants pour prendre en charge les enfants. La direction du groupe qui gère la structure promet un renforcement de l'équipe de direction.

Le CHU de Caen. Illustration.
Le CHU de Caen. Illustration. © Radio France - Boris Hallier

Des bébés qui n'ont pas de lit pour faire leur sieste, des pauses biberons "oubliées" et un personnel en souffrance. Voilà le tableau dressé par des salariées ou ex-salariées du groupe Les Petits Chaperons Rouge, qui gère la crèche du CHU de Caen, réservée aux enfants du personnel de l'hôpital. 

"Les enfants sont en insécurité physique et affective", dénonce l'une des professionnelles de la petite enfance, qui préfère rester anonyme. "Dans cette crèche, il y a des enfants qui se retrouvent avec du lait maternel qui n'est pas celui de leur maman, des enfants qui se retrouvent avec des vis dans les mains", renchérit une autre salariée, qui a quitté la structure il y a un mois, à cause de ces problèmes.

Les services de la petite enfance du Calvados alertés

Les salariées ou ex-salariées rencontrées par France Bleu Normandie évoquent un turn-over et un sous-effectif qui empêchent de prendre en charge les enfants dans de bonnes conditions. Certains parents, de leur côté, déplorent un manque de communication. "J'ai déjà récupéré ma fille avec une conjonctivite, les yeux rouges, gonflés, personne ne m'avait prévenu", raconte Ophélie, soignante au CHU. 

Les services de la Protection Maternelle et Infantile du département confirment avoir reçu des signalement et assurent qu'une "évaluation sur l'organisation de la crèche est en cours."

"Pas de sous-effectif", selon Les Petits Chaperons Rouges

De son côté, le groupe Les Petits Chaperons Rouges, qui gère la crèche du CHU de Caen, assure qu'une réorganisation est en cours, justement pour assurer un meilleur suivi des enfants. "Ces changements n'ont peut-être pas été suffisamment accompagnés", reconnaît Fanny Lhote, directrice régionale. "Pour pallier ces problèmes, nous avons renforcé l'équipe de direction. Ce sera effectif jeudi".

Par ailleurs, "il n'y a pas de problème de sous-effectif", selon elle. "La période du COVID peut entraîner de l'absentéisme. Mais les professionnels dans ce cas sont remplacés."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess