Société

A la recherche d'un médecin, les habitants de Guipry-Messac participent à une vidéo

Par Céline Guétaz, France Bleu Armorique et France Bleu vendredi 13 octobre 2017 à 11:54

Capture d'écran de la vidéo réalisée par Envie de plume
Capture d'écran de la vidéo réalisée par Envie de plume - Envie de plume

Pour tenter de convaincre un médecin généraliste de s'installer dans leur commune, la municipalité de Guipry-Messac (Ille-et-Vilaine) a fait réaliser une vidéo. De nombreux habitants y participent, notamment le docteur Véra Grenier, 91 ans, médecin pendant 30 à Guipry-Messac.

A Guipry-Messac, il n'y a pas encore urgence, mais la municipalité préfère prendre les devants. Il y a actuellement quatre médecins mai, dans moins d'un an, l'un d'eux partira à la retraite. Le maire Thierry Beaujouan rappelle aussi "qu'il y avait encore six médecins, il y a quelques années". Pour convaincre un ou deux médecins de s'installer à Guipry-Messac, la municipalité a donc commandé un film. Les images ont été tournées en juin dernier par deux journalistes rennais, Jean-Christophe Collet et Robin Laumonnier pour leur société Envie de Plume. Le film s'intitule SOS médecin et il met en scène de très nombreux habitants et commerçants, ainsi que des professionnels de santé qui font la promotion de leur commune.

"Le futur médecin ne regrettera pas de s'installer ici, les patients sont formidables" - Véra Grenier, médecin pendant 30 ans à Guipry-Messac

Le docteur Véra Grenier a exercé plus de 30 ans comme généraliste à Guipry-Messac - Aucun(e)
Le docteur Véra Grenier a exercé plus de 30 ans comme généraliste à Guipry-Messac - Envie de plume

Véra Grenier, 91 ans, témoigne dans cette vidéo. Arrivée comme médecin généraliste avec son mari en 1955, elle ne regrette pas d'avoir quitté Paris pour s'installer dans la commune situé à 25kms au sud de Rennes. "Quand nous sommes arrivés, nous avons été très bien accueillis. Bien sûr, nous ne faisions pas la même médecine qu'aujourd'hui. Mon mari était médecin accoucheur, et moi j'étais spécialisée dans la médecine infantile. J'étais l'une des premières femmes médecin, au début, les gens pensaient que j'étais assistance sociale". Avec son mari, ils ont exercé pendant plus de 30 ans à Guipry-Messac : " Pour quelqu'un qui aime le médecine, le contact humain, c'est vraiment un endroit que la personne ne regrettera pas d'avoir choisi". Le couple vit encore dans la commune aujourd'hui.

"On ne regrettera jamais d'avoir quitté Paris pour s'installer ici" - Véra Grenier

À Guipry-Messac, au Sud de Rennes, 7000 habitants aujourd'hui, il y 5 écoles, bientôt un collège, deux maisons de retraite, des pharmaciens, des kinés. Quatre médecins exercent déjà mais la commune en souhaiterait deux de plus, et elle proposent pour les futurs médecins, des locaux municipaux aménagés en cabinet médical.