Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À La Rochelle et à Saintes, les petits commerçants misent sur le "Click & Collect"

-
Par , France Bleu La Rochelle

A La Rochelle et à Saintes, les petits commerçants essayent d'innover pour pallier les pertes économiques liées au reconfinement. Ils se sont mis à la vente en ligne et proposent quasiment tous le "Click & Collect".

Catherine Borde Wohmann, gérante de l'épicerie de Nina à La Rochelle
Catherine Borde Wohmann, gérante de l'épicerie de Nina à La Rochelle © Radio France - Julien morceli

En Charente-Maritime les petits commerçants se mobilisent pour continuer à vendre pendant le confinement. On entend de plus en plus parler du « Click & Collect », une technique qui consiste à payer sa commande sur internet puis à venir la chercher en magasin. Sauf que tous les commerçants ne sont pas à l’aise avec la vente en ligne.

C’est ce qu’a constaté Catherine Borde Wohmann, gérante de « l’épicerie de Nina » dans le quartier du Marché à La Rochelle. Elle vient donc de créer le site « infos commerce, le quartier du marché ». Un site qui répertorie 80 commerçants du quartier et vous donne des infos utiles.

Un service de livraison mutualisé est également proposé.  Le lundi et le jeudi, vous pouvez vous faire livrer sur La Rochelle des fleurs, des livres, du vin ou des produits de l'épicerie.  

Une plateforme de vente en ligne à Saintes 

A Saintes c’est la mairie qui a mis en place une plateforme de vente en ligne. Elle s’appelle « Achetez à Saintes ». Une cinquantaine de commerçants vendent une partie de leurs produits. Parmi eux Elodie Panama, la gérante d’ « Intuitive »  une boutique de prêt à porter féminin. Elodie l’assure : même en ligne, elle continue à apporter ses conseils aux clients.

David Vanachte rejoint lui aussi la plateforme « Achetez à Saintes ». Il est responsable de la Cave Nicolas et livre ses clients à domicile. Même sur internet il continue à transmettre son savoir-faire.

Malgré l’enthousiasme des commerçants, les ventes en ligne sont encore loin de suffire. Tous le disent, si l’État ne les aide pas plus, ils devront peut-être mettre la clé sous la porte.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess