Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Laval, 170 catholiques réunis pour réclamer la reprise de la messe malgré la désapprobation du Diocèse

-
Par , France Bleu Mayenne, France Bleu

Un rassemblement pour le retour de la messe a réuni 170 Mayennais ce dimanche 22 novembre, à Laval. Les offices sont interdits pendant le confinement, ils pourraient reprendre le 1er décembre, en fonction de l'épidémie. Ces croyants se sont réunis même si l’Évêque de Laval "désapprouve".

170 Mayennais se sont réunis près de la cathédrale à Laval pour réclamer le retour de la messe.
170 Mayennais se sont réunis près de la cathédrale à Laval pour réclamer le retour de la messe. © Radio France - Aurore Richard

170 Catholiques venus de toute la Mayenne ont prié ensemble ce dimanche 22 novembre, place Hardy de Lévaré, près de la cathédrale à Laval. Un rassemblement pour réclamer le retour de la messe, actuellement interdite en public à cause du confinement. Le gouvernement prévoit une reprise le 1er décembre, si l'épidémie le permet.

Pour ces manifestants, il s'agit plus largement de défendre la liberté de culte, mise à mal selon eux avec la crise sanitaire. Le Diocèse de Laval a bien dit ne pas être à l'initiative de ce rassemblement. L’Évêque de Laval "désapprouve" même mais cela ne décourage pas ces catholiques. 

José-Marie prie, un feuillet à la main mais dehors, sur le bitume. Il tenait à être là même s'il a bien entendu la désapprobation de l’Évêque de Laval. "Si mon évêque m'avait dit : " Je vous interdis de faire cette manifestation", j'aurais obéi à mon évêque. Là, ce n'est pas une interdiction donc on le fait", assure ce Lavallois. 

Le Diocèse dialogue, les croyants se rassemblent

Le Diocèse de Laval demande à José Marie et aux autres croyants de ne pas mélanger manifestation et prière. Il ne faudrait pas "court-circuiter les discussions en cours avec l'Etat". Pour Jérôme, aucun risque. "C'est une action de laïcs qui vient en complément du dialogue que les évêques ont initié avec le gouvernement. Notre rôle, c'est une action qui se situe sur l'espace public. Chacun à son niveau", estime ce croyant. 

Le droit fondamental de la liberté de culte est en train d'être remis en cause

Au mégaphone, c'est Sophie, l'une des organisatrices. Pour elle, pas question de patienter jusqu'au 1er décembre, date évoquée pour la reprise.  "Il y aura très probablement un nouveau confinement en janvier ou février et à ce moment-là, _on demande à ce qu'ils ne ferment pas de nouveau nos églises_. On se bat pour le futur", explique cette Mayennaise. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess