Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Laval, la vente d'objets militaires d'Emmaüs conquiert de nombreux amateurs

-
Par , France Bleu Mayenne, France Bleu

L'association Emmaüs organisait une vente d'objets militaires ce samedi 20 février à Laval. Le public est venu nombreux pour acheter des vestes, des casques ou encore des douilles à petits prix.

Les collectionneurs sont arrivés dès l'ouverture de la vente notamment pour dénicher des médailles.
Les collectionneurs sont arrivés dès l'ouverture de la vente notamment pour dénicher des médailles. © Radio France - Aurore Richard

L'Espace Emmaüs de Laval avait des airs de caserne ce samedi 20 février. Une vente d'objets militaires à petits prix était organisée : des médailles, des casques, des uniformes de notre époque mais aussi des décennies passées. Elle a attiré pas mal d'amateurs.

Yannick par exemple jette d'abord un coup d’œil au portant, il fait défiler les cintres un par un et puis, il s'arrête d'un coup, il flashe sur une veste. "Je suis un ancien pompier donc je reste dans les traditions, dans les habitudes", explique-t-il. 

Les vestes ont eu beaucoup de succès auprès des militaires, d'anciens soldats comme auprès de jeunes passionnés d'histoire.
Les vestes ont eu beaucoup de succès auprès des militaires, d'anciens soldats comme auprès de jeunes passionnés d'histoire. © Radio France - Aurore Richard

Aboubakar lui, n'essaie pas mais il achète quand même. "C'est pour un ami qui est militaire dans l'opération Barkhane au Mali. Je lui ai pris des vestes, des pantalons, des ceintures. Je voulais aussi lui acheter des Rangers mais je n'ai pas sa pointure et là, je n'arrive pas à le joindre", dit-il.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Forcément, le réseau passe mal quand on est dans un char militaire au Mali. Aboubakar n'est pas le seul à venir pour quelqu'un d'autre, Isabelle aussi. "C'est le petit-fils de ma tante qui cherche des objets militaires de la guerre 14-18, côté français. C'est un passionné donc je pense qu'il va être content", espère cette Normande. 

Des amateurs plus jeunes mais pas moins passionnés d'histoire

Elle lui ramène par exemple une douille sculptée par des soldats et ça, l'artisanat de tranchée, ça plaît énormément aux jeunes selon les bénévoles d'Emmaüs, comme les vestes militaires d'ailleurs qui reviennent à la mode.

Les soldats sculptaient des douilles dans les tranchées au cours de la Première Guerre mondiale.
Les soldats sculptaient des douilles dans les tranchées au cours de la Première Guerre mondiale. © Radio France - Aurore Richard

Cette année, il y a aussi une "perle" dans les objets à vendre : une tenue de colonel-pharmacien du service de santé des Armées. Un ensemble complet avec casquette, nœud papillon et même les gants blancs pour les cérémonies. 

Un ensemble complet d'une valeur de 300 euros.
Un ensemble complet d'une valeur de 300 euros. © Radio France - Aurore Richard
Choix de la station

À venir dansDanssecondess