Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Laval, le projet d'extension du Carrefour du quartier Grenoux est abandonné

-
Par , France Bleu Mayenne

La société propriétaire de Carrefour, Carmila, enterre le projet d'extension du centre commercial du quartier Grenoux de Laval. Il était prévu que la galerie marchande gagne une surface de 3.229 m². Un magasin H&M devait s'y implanter. L'arrivée du restaurant Burger King est maintenue.

Image d'illustration
Image d'illustration © Maxppp - Patrick Lefevre

Carmila abandonne le projet d'extension du Carrefour du quartier Grenoux, situé à Laval. La société propriétaire de l'hypermarché indique que la situation actuelle ne permet pas de réaliser ces travaux. Il était prévu que la zone commerciale gagne une surface de 3.229 m².

J'ai connu Carrefour dynamique, aujourd'hui, je sens Carrefour qui s'éteint - Isabelle, vendeuse dans un magasin de prêt-à-porter.

Pour le syndicat Force Ouvrière, la raison est avant tout financière. "Le projet devait être trop coûteux, analyse Philippe Landry, délégué syndical sur le magasin de Laval. Avec le coronavirus, ils ont dû estimer que le jeu n'en valait pas la chandelle."

Depuis l'année de sa construction, en 1986, le site n'a jamais été rénové. Le centre commercial enregistre moins de visiteurs. L'affluence a baissé de 56% depuis l'année dernière. "J'ai connu Carrefour dynamique, quand j'y travaillais il y a une trentaine d'années, aujourd'hui je sens Carrefour qui s'éteint", remarque Isabelle, vendeuse dans un magasin de prêt-à-porter.

Quatre cellules, les emplacements dans lesquels s'installent les boutiques, sont fermées. Certaines enseignes, comme la Halle, ont quitté la galerie marchande pour migrer sur la zone commerciale de Leclerc, située à Saint-Berthevin.

L'implantation du H&M n'est plus d'actualité

Selon le projet initial, un magasin H&M, une grande marque suédoise, devait s'installer sur le site. "H&M ne viendrait pas, assure le syndicaliste Philippe Landry. Sauf s'il y a un revirement, mais je n'y crois pas. C'est bien dommage parce que H&M devait venir avec d'autres enseignes. Là, pour le coup, on perd tout."

Les commerçants comptaient sur une marque "locomotive" pour drainer clients et professionnels. "On espérait pouvoir contrebalancer avec le site de Saint-Berthevin, avoue Mathilde, propriétaire du magasin Okaïdi, donner envie aux clients de rester chez nous."

Le projet de rénovation maintenu

D'après Philippe Landry, la façade et l'intérieur de la galerie marchande devraient bien être rénovés. "Carmila prévoit notamment de diviser les grandes cellules, indique le délégué syndical. Par exemple, le propriétaire du Casino s'en va d'ici la fin de l'année. La surface du magasin est grande et j'imagine que ça sera compliqué de trouver une enseigne qui accepterait cette superficie. C'est pour ça que Carmila veut les diviser."

Pour Isabelle, c'est l'ensemble de la galerie qu'il faudrait moderniser. "Regardez les caisses : Carrefour est resté vieillot contrairement à Leclerc, qui essaye d'innover. On pourrait attirer des enseignes plus dynamiques, aménager des espaces pour les enfants."

L'arrivée de la chaîne Burger King sur le parking n'est, elle, pas remise en question. Le restaurant devrait ouvrir ses portes en mars 2021.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess