Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Laval, plus de 1.000 personnes manifestent contre la loi "Sécurité globale"

-
Par , France Bleu Mayenne

Le retrait de la loi "Sécurité Globale", voilà ce que demande le millier de personnes qui a manifesté à Laval ce samedi 28 novembre. Ces Mayennais dénoncent l'article 24 notamment qui encadre la diffusion d'images des policiers et gendarmes.

Beaucoup de jeunes Mayennais étaient présents dans le cortège.
Beaucoup de jeunes Mayennais étaient présents dans le cortège. © Radio France - Aurore Richard

Plus d'un millier de personnes a défilé à Laval ce samedi 28 novembre à Laval pour dénoncer la loi "Sécurité globale" adoptée ce mardi en première lecture à l'Assemblée nationale. Dans le viseur de ces manifestants, l'article 24 qui encadre la diffusion d'images des forces de l'ordre.

Ces manifestants se sont donnés rendez-vous place du 18-Juin. La Ligue des droits de l'Homme qui fait partie des collectifs à avoir lancé cet appel au rassemblement s'est exprimé pour réclamer le "retrait de la loi sécurité globale. Marchons vers les libertés". Citoyens, syndicats, partis politiques et élus, comme le maire de Laval, étaient là. 

L'article 24 qui pénalise la diffusion malveillante d'images de forces de l'ordre est très critiqué dans le cortège, surtout après les violences policières de ces derniers jours. La vidéo publiée ce jeudi sur les réseaux sociaux de ce producteur de musique tabassé à Paris par des policiers choque. 

Cette vidéo m'a décidé. Je devais manifester. C'est la toute première manifestation de ma vie

Dans le cortège qui se dirige vers la Préfecture de la Mayenne, des pancartes avec des inscriptions comme "Floutage de gueule", "Police floutée, peuple en danger", ou encore "Vos armes contre nos caméras". 

L'article 24 sur la diffusion d'images des forces de l'ordre est au cœur des critiques.
L'article 24 sur la diffusion d'images des forces de l'ordre est au cœur des critiques. © Radio France - Aurore Richard

Ces manifestants réclament le retrait total de cette loi "liberticide" selon eux. "Nous sommes censés être le pays des Droits de l'Homme, et là, clairement, nous ne le sommes pas", explique Johanne, 20 ans. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess