Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Limoges Bellegarde, direction l'Angleterre à tout prix avant la quatorzaine

-
Par , France Bleu Limousin

Le premier ministre britannique, Boris Johnson, impose une quatorzaine aux voyageurs rentrant de France dès samedi, 5 heures du matin (heure française). Les familles anglaise et française du territoire limousin ont voulu éviter les séparations et se sont précipitées sur les vols dès l'annonce.

Les mesures de quatorzaine imposées par le gouvernement britannique pour les voyageurs rentrant de France ont précipité de nombreux départs à l'aéroport de Limoges Bellegarde.
Les mesures de quatorzaine imposées par le gouvernement britannique pour les voyageurs rentrant de France ont précipité de nombreux départs à l'aéroport de Limoges Bellegarde. © Radio France - Rébecca-Alexie langard

Anglais et Français du territoire limousin ont pris les premiers vols disponibles pour l'Angleterre à l'aéroport de Limoges Bellegarde avec un objectif en tête : éviter à tout prix la période d'isolement de 14 jours imposée par le Royaume-Uni. Sont concernés, les voyageurs rentrant de France en raison de l'épidémie de coronavirus. 

Eviter la quatorzaine à tout prix

En apprenant la nouvelle jeudi, certains ont précipité leur départ du Limousin comme Lucie et ses deux enfants : "mon mari y travaille, on devait le rejoindre bien plus tard mais quand on a vu les mesures de quatorzaine, il a tout de suite essayé de prendre un billet d’euro tunnel pour rentrer en voiture mais il n'y avait pas de place pour éviter la quarantaine à temps. Le site internet était saturé alors on s'est reporté sur l'avion." Lucie a pris ses billets jeudi à minuit, il ne restait que dix places pour un vol en direction de Manchester

Mais selon l'agence Ryanair, d'autres passagers ont au contraire annulé leur voyage, une centaine de voyageurs ne sont pas présentés à l'enregistrement, sans doute par crainte d'être bloqués au retour.

Une mesure incomprise par certains britanniques

Quant aux mesures prises par le gouvernement, les britanniques sont partagés. Nicole et John, eux, ne comprennent pas cette décision puisque "le nombre de cas contaminés en France n'est pas plus élevé qu'en Angleterre où le nombre de décès est même plus important" et puis "on a réservé un circuit touristique pour nos vacances de deux semaines, c'est inenvisageable de rester chez nous pour repartir en France par la suite", estime le couple.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess