Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Limoges, des fresques réalisées avec les jeunes patients du CH Esquirol

-
Par , France Bleu Limousin

A Limoges, le Centre Hospitalier Esquirol vient d'inaugurer plusieurs fresques dans le bâtiment Roger Garoux, sur le site de Bellevue. Ce bâtiment accueille deux unités de soins psychiatriques pour enfants et adolescents. Des jeunes qui ont participé pleinement à l'élaboration des peintures.

Les thèmes et les couleurs ont été choisis entre les jeunes, les professionnels des unités de soins et l'artiste
Les thèmes et les couleurs ont été choisis entre les jeunes, les professionnels des unités de soins et l'artiste © Radio France - Valérie Mosnier

Le bâtiment Roger Garoux est neuf, très fonctionnel, mais aussi très impersonnel et sans chaleur. Pour donner un côté plus accueillant à ce bâtiment, qui abrite deux unités de soins psychiatriques pour enfants et adolescents, l'Odyssée et le Petit Prince, la direction a décidé de faire appel à un artiste peintre : Grégory Réti

L'artiste parisien est spécialisé dans la décoration des services de santé, plus particulièrement ceux de pédiatrie. Il a déjà travaillé dans le service d'hémato-oncologie du Pôle mère enfant de Limoges. A l'automne dernier, il s'est lancé, grâce au soutien financier du Lion's Club St Martial, dans la réalisation de plusieurs fresques. 

Avec l'aide des jeunes patients, il a donc réalisé des personnages de BD, une planisphère, un basketteur ou encore une fresque sur le thème de la musique et du cinéma dans le hall d'accueil. 

Fresque réalisée par Grégory Réti et les jeunes patients du Centre Hospitalier Esquirol, à Limoges
Fresque réalisée par Grégory Réti et les jeunes patients du Centre Hospitalier Esquirol, à Limoges © Radio France - Valérie Mosnier
L'univers de la BD dans l'unité des Petits Prince du Centre Hospitalier Esquirol
L'univers de la BD dans l'unité des Petits Prince du Centre Hospitalier Esquirol © Radio France - Valérie Mosnier

Le but était d'abord d'égayer les lieux pour que les jeunes puissent s'y sentir bien, mais aussi de permettre à ces jeunes de s'évader quelques heures, car selon Grégory Réti : "Peindre, pour tout le monde, c'est thérapeutique. Ça recentre, le monde arrête de tourner autour de vous et vous vous concentrez parce qu'il faut faire quelque chose de propre."

Jean Baptiste Tribet, cadre de santé dans les deux unités de soins, ne dit pas autre chose. La peinture a permis aux jeunes "de se concentrer sur un projet autre, qui ne soit pas en lien avec le Covid, le contexte sanitaire ou leurs problèmes précis, pas forcément en lien avec le contexte sanitaire". 

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Depuis novembre 2020 et le deuxième confinement, les passages aux urgences ont doublé, et les tentatives de suicide ont été multipliées par dix, selon le professeur Bertrand Olliac, chef du  pôle de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent au Centre Hospitalier Esquirol. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess